Violences post-électorales :Les Célestes prient pour la paix

0
3274

« Nous devons constamment rester en union de prière pour le Bénin ». C’est la substance du message des responsables de l’église du Christianisme céleste. En effet, les Célestes du Bénin ont également prié pour la paix au Bénin et ont invité les dirigeants du pays à la tolérance. C’était à travers un culte célébré le samedi 11 mai 2019 à l’église du Christianisme céleste Mont Sinaï de Vodjè à Cotonou. Cette initiative fait suite aux actes de violence qui ont émaillé les élections législatives du 28 avril 2019.

Selon Patrice Nobimè, député à l’Assemblée nationale, l’église du Christianisme céleste avait prédit des actes deviolencelors des élections législatives.« Fort de cela,les responsables au haut niveau de l’église nous ont recommandé,depuis le mars 16 mars 2019, vingt-un jours de jeûne et de prier pour la Nation », a-t-il déclaré. A ses dires, cette cérémonie de prière vise à remercier l’Eternel Dieu pour avoir veillé sur la Nation béninoise durant cette période. Il a estimé que c’est également l’occasion d’inviter chacun des Béninois à cultiver des comportements de paix et à œuvrer pour l’unité nationale. Cyrille Zomahoun, responsable Zou-Collines de l’église du Christianisme céleste, a porté le message du révérant pasteur Benoît Adéogou, Chef mondial de l’église du Christianisme célesteau peuple béninois. « Le Bénin est une terre de croyance. Nous ne devons pas nous laisser-aller à des actes de violences comme ceux du 1er mai à Cotonou », a-t-il déclaré. Il souhaite que la paix règne dans le cœur de chacun des. Aux autorités du pays, il les a exhortées au dialogue.La cérémonie a connu la présence du député David Biokou.

Donald Kévin Gayet (Coll)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here