Violences postélectorales:Le corps d’une victime déjà inhumé à Parakou

0
574

La remise des  corps des personnes décédées lors des affrontements du 1er  et 02 mai 2019 à Cadjèhoun aux familles éplorées autorisée par la justice est effective depuis quelques heures. En effet, la dépouille de Bio Assouma, décédé lors des affrontements du 1er et 2 mai 2019 à Cadjèhoun, quartier de l’ancien président Yayi Boni a été remise à ses parents et conduite à sa dernière demeure à Parakou. Selon Bénin 24 Télévision, la famille estime que la victime n’a pas été sur les lieux pour participer à une manifestation. Plusieurs personnes sont déposées en prison et attendent d’être fixées sur leur sort. Elles  sont accusées d’avoir participé aux affrontements ayant occasionné d’énormes dégâts. C’est toujours dans ce même dossier que l’ex-député Guy Mitokpè et l’ancien président Yayi Boni devraient être écoutés par le juge d’instruction. Le premier s’était fait représenter par son avocat, mais pour des raisons de santé, l’audition de Yayi Boni avait été avortée.

AT

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here