Visite inopinée de certains chantiers à Cotonou:Talon ovationné

0
684

La cote de popularité du président Patrice Talon est toujours au top contrairement à ce qui se dit dans les coulisses en référence aux réformes opérées depuis avril 2016. La démonstration a été faite hier, mardi 3 novembre 2020 à Cotonou, au cours d’une descente inopinée du chef de l’Etat dans les marchés de Ganhi, Pk3, Aïdjèdo, Wologuèdè et Mènontin.

Les réformes n’ont pas rendu Patrice Talon impopulaire. Bien au contraire ! Le constat a été fait hier, mardi 3 novembre 2020 à Cotonou par les Béninois au cours de la première sortie officielle après l’annonce en cercle restreint de la candidature du chef de l’Etat à la Présidentielle du 11 avril 2021. En effet, dans les marchés secondaires de Ganhi, Pk3, Aïdjèdo, Wologuèdè et Mènontin en reconstruction où le chef de l’Etat s’est rendu dans la matinée pour constater et s’informer du niveau d’avancement des travaux, les femmes et les conducteurs de taxis-motos spontanés constitués ont réservé un accueil chaleureux à l’actuel locataire du Palais de La Marina. Dans un style inédit, semblable à celui d’un commandant en chef, beaucoup de ses compatriotes voulaient à tout prix le toucher et lui serrer la main en guise de reconnaissance pour les nombreuses réformes opérées dont les fruits sont désormais perceptibles et font la fierté de tous les Béninois. Exultant de joie et de grande ferveur, les foules constituées d’usagers des marchés et de conducteurs de taxis-motos n’ont pas boudé leur plaisir. Ils ont délivré le tapis rouge au premier des Béninois. « Talon, tu es fort, Talon 10 ans, Talon continues comme ça », ont scandé ces hommes et femmes très enthousiasmés à la vue du Chantre du Nouveau départ. Ce test réussi par Patrice Talon est la preuve que l’impopularité du début de mandat à cause des réformes a désormais cédé la place à la popularité car les populations savourent à leur grand bonheur les réalisations. Les opposants qui se cramponnent qui passent leur temps à ressasser cela peuvent passer à chose. Désormais, entre Patrice Talon et ses compatriotes, c’est la lune de miel.

 

Serge Adanlao

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here