Vitalité du secteur de l’énergie:La Banque mondiale promet de lourds investissements au Bénin

0
3209

Le Bénin, dans sa marche inexorable d’avoir une autonomie énergétique, peut compter sur la Banque mondiale. Reçu en audience au Cabinet du ministre de l’Energie, le nouveau représentant résident l’a martelé, vendredi 20 septembre 2019.

La Banque mondiale entend accompagner le gouvernement du président Patrice Talon dans sa vision de permettre l’accès à l’énergie à 70% de la population d’ici trois ans. Selon le nouveau représentant résident de la Banque mondiale, son Institution va faire de merveilleuses choses en ce qui concerne l’accès à l’énergie au Bénin. « Nous avons beaucoup de ressources qui sont engagées au profit du Bénin qui doivent être exécutées. Nous voulons aussi engager des ressources additionnelles dans le domaine de l’énergie pour arriver à 70% des populations qui ont accès à l’énergie. C’est un rêve. Si tout le monde s’y met, on peut atteindre ce résultat », a confié Atou Seck. Ce dernier s’est aussi réjoui de l’excellence des relations de coopération et a félicité le ministre de l’Energie pour son pragmatisme. « J’ai vu un ministre très engagé qui voit grand, et qui connaît bien le secteur », a-t-il fait savoir. Très heureux de cette visite et de cette marque d’attention, le ministre Dona Jean-Claude Houssou a promis à son tour de faire en sorte que les relations entre la Banque mondiale et le Bénin se poursuivent de manière plus approfondie et ambitieuse. « C’est un réel plaisir de rencontrer le nouveau représentant. Dans nos échanges, j’ai trouvé qu’on est en phase pour poursuivre ensemble le combat du développement.Il veut qu’on rêve grand. Rêver grand, c’est œuvrer pour une amélioration significative du secteur de l’Energie pour atteindre 70 % de taux d’accès à l’énergie », a insisté le Numéro 1 de l’Energie au Bénin. Par ailleurs, il a rappelé quelques acquis de la coopération avec la Banque mondiale. Il s’agit de la ligne Onigbolo-Parakou qui permet à l’énergie venant du Nigéria d’aller directement au Nord sans passer par le Togo, le projet d’Aed qui a permis d’améliorer l’accès à l’énergie à travers les remplacements de lignes, de transformateurs. A la fin du Daeb, un nouveau projet s’est mis en place. C’est le projet Pase, projet d’accès sécurisé à l’énergie. A travers ce projet, 75000 compteurs sont en cours d’acheminement au Bénin.

 

Joël Samson Bossou

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here