Zou: timide démarrage

0
2406

Dans le Zou et plus précisément à Abomey et Bohicon, rien ne montre que la campagne électorale a commencé. L’heure est encore à l’établissement du calendrier de la campagne.
A Bohicon, c’est le silence plat. La population vaque à ses occupations comme si la campagne n’avait pas démarré. C’est seulement aux carrefours Dako et Zakpo qu’on retrouve quelques affiches du Bloc républicain et de l’Union progressiste. Pas de meetings géants!. Même constat dans la cité royale.

A Abomey, c’est seulement au carrefour Goho qu’on remarque les affiches de l’Union progressiste. Même aux sièges du Bloc républicain et de l’Union progressiste, il n’y a pas la grande mobilisation comme par le passé. Toute une autre stratégie est définie des deux côtés. Selon le coordonnateur communal de l’Union progressiste d’Abomey, Gabriel Médéhou, l’heure est à la programmation des tournées dans les arrondissements. Depuis le lancement de la campagne, les coordinations au niveau des quartiers, arrondissements et de la Commune même ont été installées. C’est après ces étapes qu’ils vont procéder à la programmation de la campagne dans chaque quartier qui va commencer certainement ce mercredi 17 avril, a-t-il précisé. Pour finir, il a fait remarquer que le souhait est de battre la campagne dans la paix. Certains responsables du Bloc républicain rencontrés à Bohicon et Abomey ne diront pas le contraire. Pour le candidat Rodrigue Kakaï Glèlè de la 23ème, l’heure est à la campagne de proximité.

Gaétan Nato
(Br Zou-Collines)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here