Home SOCIETE 11ème arrondissement de Cotonou:Les populations entretenues sur l’impact du Pag

11ème arrondissement de Cotonou:Les populations entretenues sur l’impact du Pag

0
890

« Le 11 avril 2021, le mandat présidentiel, comme l’exige notre loi fondamentale, sera remis en jeu. C’est l’heure du bilan. Dans ce tournant décisif, qui provoque parfois des débats houleux et des appétits voraces, dans le 11ème arrondissement de Cotonou, vous avez choisi des débats productifs autour des enjeux de développement. C’est une démarche qui vous honore. Votre participation à cette causerie-débat autour de l’impact du Pag à Cotonou,  et plus spécifiquement dans le 11ème arrondissement, traduit une maturité et une solidarité agissante entre les différentes composantes de la Rupture, une rupture qui évolue vers une Renaissance du Bénin».

C’est en ces termes que Gatien Adjagboni, élu du 11ème arrondissement et 2ème adjoint au maire de Cotonou, a planté dimanche 24 janvier 2021, le décor autour de la causerie-débat sur  l’impact du Pag dans le 11ème. « Les populations du 11ème arrondissement ont souhaité que je sois leur représentant en tant qu’élu municipal. Par conséquent, c’est de mon devoir de faire en sorte qu’elles aient la bonne information, car celui qui détient la vraie information est moins manipulé. Et la bonne information contribuera à la victoire de la vérité sur le mensonge », a ajouté Gatien Adjagboni. Quant aux députés Orden Alladatin et Patrice Nobimè, ils vont insister sur les différences entre l’approche du président Patrice Talon, les avancées et les acquis de son régime,  avec les autres, et dire aux populations pourquoi la barque du Nouveau départ ne devrait pas s’arrêter en  bon chemin. Ensuite, tour à tour plusieurs panélistes vont se succéder pour éclairer la lanterne des populations sur les réalisations du Pag. Il s’agit de Valéry Lawson, directeur général de la Société de gestion des déchets et de la salubrité du Grand Nokoué (Sgds-Gn); Mesmer Yeou, directeur opérationnel de la Sgds-Gn; François Agomadje, directeur général de l’asphaltage à l’Agence du cadre de vie pour le développement du territoire  (Acvdt), chef des projets voirie et assainissement, Paulin Akponna, directeur général de l’Agence du développement de l’entreprenariat des jeunes et Rafiou Bello, directeur général du Fonds national de microfinance.

 

Wilfrid Noubadan

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here