La 15ème journée de la tournée présidentielle a conduit le chef de l’Etat hier, mardi 1er décembre 2020, dans les Communes de Kétou, Pobè et Adja-Ouèrè. Comme dans les autres villes visitées, Patrice Talon a rendu compte de ses actions depuis avril 2016. Cet exercice a forcé l’admiration des populations compte tenu des performances réalisées. Profitant de l’occasion, le président de la République a recueillis les doléances de ses compatriotes qui entendent maintenir le cap du développement amorcé. 

Kétou vise le développement avec Talon

C’est la Commune de Kétou qui a ouvert hier, mardi 1er décembre 2020, le bal de la tournée présidentielle dans le département du Plateau. A sa descente sur la terre des « Owé », le chef de l’Etat a été accueilli en grande pompe par les populations. Dans son adresse au chef de l’Etat, la maire Lucie Ablawa Sessinou a saisi l’opportunité pour exposer les préoccupations de sa Commune dont la question de la transhumance, de l’université d’Agriculture de Kétou, devenue université d’Agriculture de Porto-Novo, d’accès à l’eau potable et à l’enseignement, de la relance de Dogo bis pour un barrage hydroagricole. Les centres de santé dépourvus de tout et qui ont notamment besoin de la présence effective d’un gynécologue et de la réalité de la gratuité de la césarienne et la souffrance de sa population face à la fermeture de la frontière bénino-nigériane. Malgré ces doléances, Lucie Sessinou a reconnu que l’ère du Nouveau départ est également celle d’une embellie pour sa Commune. Elle a énuméré à cet effet les travaux de bitumage de la route Kétou-Savè et ses bretelles. De même, elle a relevé la portée économique et sociale de la route Porto-Novo-Missérété-Pobè et ses axes connexes. Le musée en cours de réhabilitation et le stade omnisports en cours d’achèvement restent d’autres réalisations palpables du Pag au profit de Kétou. Au regard de tout ceci, elle a invité la population à faire bloc derrière le chef de l’Etat afin de maintenir la dynamique en 2021. Après le témoignage du maire, le président Patrice Talon va réitérer à l’endroit de ses interlocuteurs qu’on voit que le pays est, globalement, en chantier, en construction, tous les domaines. « Le Bénin est guéri de sa maladie et fait désormais face au réel chantier de développement », a déclaré le premier citoyen de la Nation. « Le Bénin s’est transformé et est désormais sur les rails et prêt pour le développement. Les routes, l’eau, l’énergie électrique, la santé et dans tous les domaines, on voit que notre pays est en construction », a précisé le chef de l’Etat. Selon Patrice Talon, la maladie dont souffrait le Bénin est le détournement des deniers publics où pendant des décennies, rien n’a avancé dans le pays. Mais ce quinquennat a permis d’aboutir à un changement de comportements et d’habitudes et de placer le pays sur  l’orbite  du développement  grâce aux investissements dans différents domaines et la bonne gestion des ressources. « Notre argent, après avoir payé les uns et les autres, il en reste et nous investissons pour construire le pays », a-t-il déclaré. Il a ajouté qu’avec les réformes, tout Béninois a peur aujourd’hui de détourner le bien public au risque de se retrouver à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet).

 Pobè déjà prête pour le Bénin révélé dans la continuité

Après Kétou, le président de la République a mis le cap sur Pobè, hier mardi 01 décembre 2020 dans le cadre de la 15ème journée de sa tournée nationale de reddition de comptes. C’est un accueil chaleureux qui a été réservé à Patrice Talon par la population de cette localité du Bénin. Dans son mot de bienvenue, le maire Simon Dinan a témoigné sa reconnaissance au chef de l’Etat pour les nombreuses réalisations au profit de Pobè. A titre d’exemple, il a évoqué les travaux de construction de la route Porto-Novo-Missérété-Pobè avec la bretelle Obèlè, la construction de la route intercommunale Pobè-Adja-Ouèrè-Ouinhi, la construction d’un stade omnisports de type moderne, la dotation en cantine scolaire de 57 écoles primaires publiques, la construction en cours d’une centrale solaire photovoltaïque de 25 Mw dont la remise de site a eu lieu le jeudi 19 novembre dernier. Au nom de ses administrés, il a souhaité une meilleure santé au chef de l’Etat pour la suite de l’œuvre entamée en 2016 après 2021. « A l’appel du destin, il est difficile de s’y dérober. La mission que le destin vous a confiée pour le Bénin n’est pas encore terminée. A Pobè, nous sommes déjà prêt pour le Bénin révélé dans la continuité », a-t-il laissé entendre. A sa prise de parole, Patrice Talon a rassuré l’assistance que les réalisations vont s’amplifier et que Pobè ne sera pas du reste. Il a démontré comment ce qui était impossible hier est devenu réel dans plusieurs secteurs aujourd’hui.

 

 Adja-Ouèré : Talon annonce que le Bénin a épongé toutes ses dettes

Après l’étape de Kétou et Pobè, le chef de l’Etat s’est rendu dans la Commune d’Adja-Ouèrè. C’est une foule impressionnante qui s’est mobilisée pour accueillir Patrice Talon avec des chants et danses. En faisant la reddition des comptes à la population, le président de la République a annoncé que sur les dettes, il n’y a plus un franc, que l’Etat du Bénin doit encore à quelqu’un. « Il ne reste que les engagements que l’Etat avait pris exagérément envers les travailleurs mais comme l’Etat est une continuité, nous sommes en train de les régler progressivement. Cela sous-entend que les dettes laissées par les régimes défunts ont été remboursés par le gouvernement actuel et ceci n’a non plus agi sur le développement du pays », a-t-il expliqué. Il s’est également appesanti sur le secteur de l’éducation. A ce niveau, le chantre du Nouveau départ a avoué que des efforts restent encore à faire dans ce domaine. « Dans le domaine de l’éducation, la situation est un peu plus compliquée. Nos efforts n’ont pas encore donné des résultats très visibles », a-t-il regretté tout en promettant un inversement de la tendance.

Martial Agoli-Agbo (Corresp. Ouémé-Plateau) et Léonce Adjévi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here