Le conseil communal de Bohicon  a tenu, le vendredi 10 septembre 2021, sa deuxième session extraordinaire au titre de l’année en cours dans la salle de délibérations de la mairie.  Plusieurs points sont inscrits à l’ordre du jour de cette session qui s’est déroulée, comme à l’accoutumée, dans une ambiance conviviale.

Pendant deux jours, les conseillers ont examiné plusieurs dossiers avant de passer à l’unanimité à leur mandement et adoption. Il s’agit entre autres de la relecture du règlement intérieur  du conseil communal et de l’organigramme de la mairie de Bohicon. A ce niveau, les conseillers ont intégré dans le nouveau dispositif le  Régis autonome de gestion des infrastructures économiques et marchand (Ragiem), une institution sous tutelle de la mairie et  de l’Unité locale de promotion de l’emploi (l’Ulpe). Ils ont également réorganisé les  commissions permanentes en mettant en place la commission de l’acquisition foncière pour les projets de développement de la Commune. Et, conformément aux  dénominations imposées par le code des  collectivités territoriales. Les conseillers ont  aussi autorisé le maire à construire  deux modules de trois salles de classes à Djohounta (Passagon) et à  Adamè-Adato, arrondissement de Gnidjazoun dans le cadre du  bonus du projet ‘’Access ». Les élus communaux ont par ailleurs donné leur quitus au Chef de  l’exécutif communal pour appuyer les associations et institutions soutenues par la coopération Zoesel-mairie de Bohicon. Le plat de résistance de cette session a été la  communication de social Watch Bénin sur la mise en œuvre du budget participatif. C’est une nouvelle approche qui consiste à satisfaire les besoins de  développement des populations en tenant compte de leurs choix avec une partie du budget communal  mis en débat. Malgré leur diversité politique, les conseillers Up et Br s’accordent toujours quand il s’agit du développement de la ville de Bohicon. Ceci, grâce au management du maire, Rufino d’Almeida dont le charisme a d’ailleurs été reconnu par  le camp d’en face.  Il sait se mettre au-dessus de la mêlée pour avoir l’adhésion de tous autour des questions touchant la vie de la cité de Dako.

Zéphirin Toasségnitché

(Br : Zou-Collines)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here