Home ACTUALITE Nouvelles Brèves 3ème édition des élections professionnelles: Le succès du vote électronique  (Le gouvernement avait vu juste)

3ème édition des élections professionnelles: Le succès du vote électronique  (Le gouvernement avait vu juste)

0
1309

Les résultats de la 3ème édition des élections professionnelles sont tombés hier lundi 25 janvier 2021. Trois organisations syndicales ont tiré leur épingle du jeu à l’issue du scrutin qui doit son succès au vote électronique introduit par le gouvernement. Sans aucune contestation, le verdict des urnes a été accepté par les 8 Centrales et Confédérations syndicales en lice.

La 3ème édition des élections professionnelles relève désormais du passé au Bénin. Avec l’implication de tous les acteurs notamment le Comité électoral national (Cen), la Commission électorale nationale autonome (Céna) et les Centrales et Confédérations syndicales, le pari de la bonne organisation onze années après les dernières élections a été tenu. Les résultats annoncés automatiquement et en toute transparence comme ce fut le cas lors des élections consulaires n’ont fait l’objet d’aucune contestation grâce au vote électronique approuvé par le Conseil des ministres en sa séance du 23 décembre 2020. Le système hautement sécurisé et ultramoderne mis en place a permis d’éviter les récurrentes disputes d’après la proclamation des résultats. Le 25 janvier 2021 après la fermeture du vote à 23h59, tout est allé très vite à la salle de conférence du Ministère du travail et de la fonction publique. Après la mise en place technique, les clés ont été connectées à l’urne électronique par les 3 membres des organisations syndicales détenteurs chacun d’une partie de la clé : la secrétaire générale de la Centrale des syndicats des secteurs privé, parapublic et informel du Bénin (Cspib), Clarisse Fandy, le représentant de la Centrale des syndicats unis du Bénin (Csub), Laurent Cakpo Bessé et le secrétaire général de l’Union nationale des syndicats du Bénin (Unstb), Apollinaire Affèwé. A 00 heure, les résultats du scrutin ont été décryptés sous le regard des membres du Comité électoral national au grand complet. Ainsi, les statistiques ont affiché qu’il a été enregistré pour cette 3ème édition des élections professionnelles, 36 117 votants du secteur public soit 49,75% et 9439 du secteur privé soit 29,19%. Pour le compte du secteur public, c’est la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb) qui caracole en tête avec 31, 11%. Elle est suivie de la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin) qui occupe la deuxième marche du podium avec 23,93%. En ce qui concerne le secteur privé, c’est la Confédération des syndicats autonomes (Csa-Bénin) qui a été première avec 48,07%. Elle est la seule organisation syndicale à franchir la barre des 20% exigée pour être désormais représentatives des travailleurs auprès du gouvernement lors des négociations.

Serge Adanlao

Place aux revendications des travailleurs

 

Les élections étant terminées, les Centrales et Confédérations syndicales doivent travailler la main dans la main pour satisfaire les revendications des travailleurs. Il est vrai que les 5 Centrales et Confédérations à savoir la Centrale des syndicats de secteurs privé, parapublic et informel du Bénin (Cspib), la Centrale syndicale des travailleurs debout (Cstd), l’Union nationale des travailleurs du Bénin (Unstb), la Confédération générale des travailleurs du Bénin (Cgtb) et la Centrale des syndicats unis du Bénin (Csub) ne pourront plus être des interlocutrices directes du gouvernement pour discuter des revendications mais elles doivent travailler avec la Cstb, la Cosi-Bénin et la Csa-Bénin pour porter les doléances de tous les travailleurs à l’Exécutif lors des négociations et remises des cahiers de charges pour les 4 prochaines années.

S.A.

 

Secteur privé

 

Votes comptabilisés : 9439

Votes blancs : 49

Votes comptabilisés, sans les votes blancs : 9390

Electeurs éligibles : 32 331

 

Nom du candidat                   Votes

Csa-Bénin                                 4514       48,07%

Cosi-Béni                                  1377        14,66%

Cgtb                                         1050        11,18%

Unstb                                         918          9,78%

Cstb                                         860          9,16%

Cstd                                         308          3,28 %

Cspib                                          300          3,19%

Csub                                          63             0,67%

 

Secteur public

 

Votes comptabilisés : 36 117

Votes blancs : 161

Votes comptabilisés, sans les votes blancs : 35 956

Electeurs éligibles : 72 601

 

Nom du candidat                   Votes

Cstb                                        11 185   31,11%

Cosi-Bénin                               8604      23,93%

Csa-Bénin                                5952      16,55%

Cgtb                                        4382      12,19%

Unstb                                       3527      9,81%

Cstd                                        1949      5,42 %

Cspib                                        243       0,68%

Csub                                       114        0,32%

 

 

 

 

Impressions des responsables d’organisation syndicales représentatives

 

Les responsables des trois syndicats sortis vainqueurs de la 3ème édition des élections professionnelles se sont réjouis de l’issue du scrutin organisé le 24 janvier 2021 par voie électronique. Lire ci-dessous, les impressions des secrétaires généraux de la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb), de la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin) et de la Centrale des syndicats autonomes du Bénin (Csa-Bénin) au micro de la radio Océan Fm.

 

Kassa Mampo, Sg de la Cstb : « Tous les travailleurs se sont battus pour nous imposer »

 

« Tous les travailleurs se sont battus pour nous imposer. Mais maintenant, il faut que les travailleurs eux trouvent des actions, des voies et moyens pour lutter pour la satisfaction de leurs revendications parce que c’est de cela qu’il s’agit. Nous n’avons pas été élus pour être première Centrale pour la forme et pour se vanter. Non ! C’est pour soutenir les travailleurs dans leur lutte, or ce n’est pas nous qui lutteront à leur place. Nous relayerons leur lutte souvent et il faut qu’eux-mêmes se lèvent pour trouver des voies et moyens pour lutter pour la satisfaction de leurs revendications »

 

 

Noël Chadaré, Sg de la Cosi-Bénin : « Nous prenons acte des résultats»

 

« Malgré les assauts avec les armes non-conventionnelles que nous avons eu pendant le vote et dans les actions, nous sommes arrivés deuxième dans le secteur public et deuxième dans le secteur privé. C’est quand même une bonne position en cumulant les deux résultats, troisième et un écart très maigre entre le deuxième et nous 26% et 23% et 22% et même avec le premier qui est à 26%. Donc, on a résisté aux armes non-conventionnelles qui ont été utilisées dans ce combat où on devrait faire les choses de façon clean. Nous prenons acte des résultats et je dois me réjouir par ce que nous avons franchi la barre des 30%. Nous sommes à 22%. C’est une très bonne chose. On se réjoui et je dois profiter de l’occasion pour féliciter tous les acteurs qui ont contribué à ce succès de la Cosi-Bénin ».

 

 

Anselme Amoussou, Sg de la Csa-Bénin : « Toutes nos attentes ont été largement comblées »

 

« Toutes nos attentes ont été largement comblées. Nous voulions améliorer notre score, montrer aux travailleurs, avoir leur adhésion à notre démarche, à notre définition du syndicalisme. Je pense que nous avons été largement comblés et lorsque  nous faisons une comparaison avec nos scores de 2006, la Confédération s’est grandement confortée comme une confédération qui est portée par les travailleurs. Dans le secteur privé, la Csa-Bénin reste la seule Confédération représentative avec plus de 48% et dans le secteur public, nous avons gagné plus de 5 points. Nous sommes aujourd’hui troisième Confédération la plus représentative et au niveau global, nous avons conservé notre position de deuxième après la Cstb. Donc, je crois nous sommes largement comblés et c’est le lieu de féliciter tous les camarades qui ont fait un travail formidable »

 

Propos recueillis par Claudine Vodounon

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here