Présumée persécution des Béninois au Togo:Le Bénin enquête à Lomé

0
1380




Soucieux de rechercher par les voies officielles appropriées la vérité sur les persécutions ou assassinat présumés de Béninois au Togo, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci a dépêché le mardi 10 avril 2018 à Lomé une délégation pour s’enquérir de la situation.

Il est important de faire l’éclairage sur la situation confuse relative à une supposée persécution des Béninois à Lomé. Dans ce cadre, une délégation composée du Directeur de cabinet William Comlan et du Conseiller technique à la coopération internationale Benoît Adékambi s’est rendue au Togo pour mieux appréhender la situation. L’équipe a eu une séance de travail avec la Secrétaire générale du Ministère togolais des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration africaine, Abra Afetsey-Tay, assistée de l’Attaché de cabinet du ministre, Mena Klutse. Abra Afetsey-Tay a déploré la diffusion anarchique sur les réseaux sociaux d’informations tout à fait dénuées de fondement, mais de nature à jeter le trouble voir attiser la haine au sein des populations du Togo et du Bénin qui forment à l’évidence un même peuple. Elle a fait état de tous les efforts du Gouvernement togolais pour calmer la situation, notamment les appels à la retenue et les mises en garde du ministre togolais de l’Intérieur contre toute velléité d’actes de vindicte populaire. Aucun incident ne saurait mettre à mal la bonne entente et l’excellence des relations entre les deux pays, a-t-elle insisté. La délégation béninoise a salué la promptitude du Gouvernement togolais face aux tournures que la désinformation voulait imprimer à la situation. Le Directeur de Cabinet du Ministre béninois des Affaires étrangères et de la Coopération n’a pas manqué de remercier les autorités togolaises pour la protection qu’elles ont toujours accordée à la diaspora béninoise au Togo. Après cette séance de travail, la délégation béninoise a mis le cap sur le consulat du Bénin à Lomé où elle a tenu une rencontre avec les responsables des associations de la communauté béninoise au Togo.



De leur avis unanime, les Béninois résidant au Togo ne se sentent pas du tout menacés dans leur vie quotidienne comme tentent de l’insinuer les réseaux sociaux. Selon Alassane Bio Mama, président de la fédération des amicales de Béninois au Togo, à part les intoxications des réseaux sociaux qui restent l’œuvre des pêcheurs en eaux troubles, aucun Béninois à sa connaissance n’est inquiété ou menacé. ‘’Les Béninois vaquent normalement à leurs occupations au Togo (…) Les autorités togolaises nous ont même communiqué un numéro de téléphone aux fins de les avertir au cas où un Béninois se sentirait menacé ou agressé’’, a-t-il ajouté.

Quant à Sylvain Akpo, porte-parole de la diaspora béninoise au Togo, s’exprimant en langue Fon, il a déclaré que les Béninois vivent en parfaite harmonie avec leurs frères togolais.



La délégation béninoise a quitté le Togo tout à fait rassurée, étant bien imprégnée de la réalité de la situation qui prévaut effectivement sur le terrain.

Il convient de signaler qu’avant cette mission de la délégation, dès l’escalade des informations et images sur la situation supposée des Béninois au Togo, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération était aussitôt entré en liaison avec les services compétents du Ministère de l’intérieur et de la sécurité publique en vue des démarches immédiates à mener. De cela avait découlé un contact téléphonique aussitôt pris par le Directeur général de la Police républicaine avec la hiérarchie de la police togolaise. Compte rendu en a été largement fait par le Directeur général de la Police républicaine sur les chaines de radiodiffusion et de télévision.

Source : Maec/Bénin

LAISSER UN COMMENTAIRE