Donner au chef de l’Etat Patrice Talon, la primeur des résultats des travaux issus de la revue technique de la mise en œuvre des réformes et directives de l’Uemoa par le Bénin. C’est l’objectif de l’audience accordée le jeudi 20 janvier 2020 à La Marina au président de la Commission de l’Uemoa, Abdoulaye Diop, par le président Patrice Talon.

Abdoulaye Diop, a été reçu en audience le jeudi 20 janvier 2022 au Palais de La Marina par le président de la République.  Le président de la Commission de l’Uemoa a, au sortir de ses échanges avec le chef de l’Etat, évoqué les efforts supplémentaires que le gouvernement du Bénin doit faire sur les questions de libre circulation, de la concurrence, d’infrastructures de gestion,  des infrastructures ferroviaires dans l’espace sous-régional. Sinon globalement reconnaît-il, le bilan est satisfaisant. « Nous avons présenté les résultats de nos travaux au chef de l’Etat, Patrice Talon. Il en ressort globalement un niveau d’exécution satisfaisant pour la République du Bénin qui a veillé à une transposition globale des textes de l’Uemoa. Ce qui nous donne, en termes de niveau d’exécution, un taux de 76,2 % que nous avons jugé satisfaisant. Au niveau de la gouvernance économique et de la convergence, nous avons noté des niveaux d’exécution très satisfaisants de plus de 80% et cela concerne des domaines importants que sont celui des marchés publics, la lutte contre le blanchiment de capitaux et le terrorisme. Ces avancées seront maintenues, j’en suis sûr. Dans le marché commun, au niveau des réformes sectorielles, nous avons également eu des avancées dans un certain nombre de domaines », a-t-il déclaré. Abdoulaye Diop a, aussi  noté et salué l’engagement du gouvernement du Bénin qui prend déjà des mesures pour qu’à la prochaine revue, des avancées significatives soient notées dans tous les domaines. Selon lui, le chef de l’Etat  a donné des orientations claires et fortes pour mettre en œuvre des directives auxquelles l’Uemoa attache beaucoup d’importance. Ce qui pourrait faire tache d’huile auprès des autres pays de l’Uemoa et créer un effet d’entraînement. « Nous repartons de cette audience très satisfaits », a-t-il conclu.

Wilfrid Noubadan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here