Boniface  Vissoh, coordonnateur communal du parti Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) du régime Boni Yayi, a rejoint, à la faveur d’une réunion politique dimanche dernier dans les Collines à Savalou,  le parti Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele). Il dit avoir « tiré les conséquences de l’alternance survenue au sommet de l’Etat à la faveur des élections présidentielles d’avril 2016. Lui et ses amis ont donc décidé pendant six ans, de se mettre en marge des affaires publiques pour laisser les nouvelles autorités exercer la mission que leur a confié le peuple souverain du Bénin ». Ce qui a, selon Boniface Vissoh, permis d’observer avec sérénité et objectivité la nouvelle gouvernance économique et politique du pays. « Ne pas soutenir ces actions utiles, c’est rater une bonne occasion de faire œuvre utile au profit de nos concitoyens », a-t-il ajouté. C’est donc conscients de leurs responsabilités devant l’histoire que lui et ses « amis ont décidé de s’engager dans les rangs de la mouvance présidentielle, sans aucune pression, amicale ou non, et sans aucune menace réelle ou supposée, au sein du Moele-Bénin, dont la devise et les idéaux séduisent ». En réponse à cette déclaration de ralliement du nouveau venu et ses amis, la vice-présidente, a répondu favorablement, au nom du président Jacques Ayadji et de tous les militants du Moele-Bénin.

Wilfrid Noubadan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here