L’affaire « 39 hectares » dans la Commune d’Abomey-Calavi n’a pas pu être vidée lors de la 3ème audience du vendredi 5 février 2021. Le Tribunal de première instance d’Abomey-Calavi s’est déclaré incompétent du dossier et renvoie le dossier à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) comme l’a souhaité le ministère public. Les accusés disposent de quinze jours pour faire appel de la décision à la Cour d’appel  de Cotonou. Parmi la vingtaine de prévenus ayant répondus présents, seulement trois étaient à la barre. Il s’agit de l’ancien maire de la Commune d’Abomey-Calavi, Georges Bada, de Bernard Hounssou, Chef d’arrondissement centre et de dame Kpohinto qui représentait la famille à qui appartiendrait le domaine querellé. Un sachant du nom de Firmin Gbènan, membre d’une des associations de développement de la Commune a dit aussi sa part de vérité. La séance qui a démarrée à 9 heures 15 minutes a été clôturée par le président du Tribunal autour de 17 heures 30 minutes sans une décision finale.
Markus Koudjènoumè

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here