Derniers développements de l’affaire « fausses attestations à la douane » d’Hillacondji,  quinze commissaires agréés en douane sont mis sous convocation pour les nécessités d’enquête, mardi 7 septembre 2021, après avoir été auditionnés par la brigade économique et financière (Bef). Selon les recoupements, sur instruction du Procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), le Directeur général de la douane a été instruit pour  fournir la liste des dirigeants des sociétés commissionnaires agréés en douane. Ces derniers ont été convoqués par le commissaire divisionnaire de Police, Chef de la Brigade économique et financière. Tout était parti vendredi 20 août 2021, quand la Brigade économique et financière (Bef) a interpellé et auditionné le chef brigade du poste de douane de Hillacondji, à la frontière bénino-togolaise, Achille Allossogbé, l’inspecteur liquidateur, Salifou-Boukary Maboudou, le receveur Ali Aboubakar et le transitaire Gustave Mèhinto. Après cette audition, toutes ces personnes sont gardées à vue. Le système, monté et huilé depuis 2019, par ces mis en cause dans une affaire présumée de corruption, a déjà occasionné un manque à gagner de plus de 360 Millions de francs Cfa aux caisses de l’Etat. Accusés de déclaration financière frauduleuse, ils ont été présentés au procureur de la juridiction spéciale.

Wilfrid Noubadan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here