Séraphin Yéto, Pdg de la société Sonimex et ses acolytes sont déposés en prison depuis le vendredi 25 juin 2021 pour trafic de drogue et corruption. L’affaire a connu de nouveaux détails avec notamment le directeur de l’Ocertid qui a été placé détention préventive.L’affaire Sonimex qui défraie la chronique depuis quelques jours évolue en fonction du niveau des enquêtes. De sources bien informées, 150 plaquettes de cocaïne pesant un peu plus de 145 kilogrammes ont été saisies dans un seul conteneur de sucre. Il y avait au total 200 conteneurs chargés de sucre.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Justice-Photo.jpg.

Les conteneurs venaient du Brésil avec un détour par l’Espagne. Sur intervention de la Brigade des stupéfiants et de l’unité mixte de contrôle, des conteneurs ont été bloqués et plusieurs personnes interpellées. La Police a saisi le passeport de l’importateur des conteneurs, un expatrié français qui les a revendus au Pdg de Sonimex, Séraphin Yéto. L’affaire a fait grand bruit suite à la restitution du passeport à l’importateur des conteneurs de sucre. La deuxième raison, c’est surtout parce qu’il y a eu mainlevée sur les conteneurs bloqués par l’unité mixte et les conteneurs ont été sortis du port. La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) s’est saisie du dossier. Neuf personnes dont le Pdg de Sonimex et le directeur de l’Office central de répression du trafic illicite des drogues et des précurseurs (Ocertid) ont été présentés dans la soirée de vendredi 25 juin 2021 à la Criet. Il y a parmi ces personnes poursuivies pour « Trafic de drogue », des agents d’une société de consignation et deux enleveurs. Aux dernières nouvelles, on apprend de sources proches du dossier que mis en arrêt de rigueur par sa hiérarchie dans le cadre de ladite affaire, le patron de l’Ocertid, Constant Badé a été placé en détention préventive hier lundi 28 juin 2021, pour abus de pouvoir et complicité de trafic de stupéfiants par le Procureur de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet).
W N

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here