Lumière sera faite sur l’agression de l’ancien ministre de la Culture, des sports et loisirs, Ganiou Soglo, dans la nuit du vendredi 5 février 2021 dans l’arrondissement de Kpanroun, Commune d’Abomey-Calavi. Aussitôt informé de la nouvelle, le procureur de la République près le Tribunal de première instance de deuxième classe d’Abomey-Calavi a instruit le commissariat d’arrondissement de Zinvié pour mener une enquête dans les règles de l’art. « Le commissariat a été instruit pour aller sur les lieux de l’agression et faire les constatations d’usage, procéder à l’audition de la victime, auditionner les témoins et toutes les personnes concurrentes dans le cadre de l’enquête et mener les investigations utiles pour que de façon diligente, on puisse parvenir à la manifestation de la vérité », a déclaré Aubert Kodjo sur la télévision nationale samedi 6 février 2021. Selon le procureur général, il est prématuré de dire qu’il existe ou non une piste. « Toutes les options sont sur la table et l’enquête suit son cours », a-t-il laissé entendre. Il n’a manqué d’appeler la population au calme et à la sérénité. « Je recommande par ailleurs, aux uns et aux autres, de s’abstenir de divulguer, de propager y compris sur les réseaux sociaux, des informations de nature à faire obstacle à la manifestation de la vérité et conduire à des conclusions hâtives qui sont de nature à nuire à la procédure », a-t-il conclu tout en prenant l’engagement d’informer l’opinion publique nationale et internationale de l’évolution de l’enquête. Lire son communiqué.
Abdourhamane Touré
Communiqué de presse du procureur de la République d’Abomey-Calavi 
Mesdames et messieurs les téléspectateurs,
Le vendredi 05 février 2021, aux environs de 23heures, le commissariat d’arrondissement de Zinvié a été avisé de ce que monsieur Ganiou Soglo a essuyé des coups de feu sur une piste de 3,5 mètres de large, située à 2,7 kilomètres de la voie bitumée traversant Zinvié, alors qu’il se rendait à bord de son véhicule de marque Lexus 470 immatriculé Y 3356 RB, sur sa ferme sise dans l’arrondissement de Kpanroun, Commune d’Abomey-Calavi pour y tenir une réunion politique. Selon ses déclarations, un tronc d’arbre a été posé sur la voie pour lui barrer la route. C’est à ce niveau, qu’essayant de contourner l’obstacle, il a essuyé les coups de feux.
Informé de ces faits, j’ai aussitôt prescrit, à l’unité de police territoriale ment compétente, l’ouverture d’une enquête à l’effet de faire les constatations d’usage, d’auditionner la victime, les témoins et tout autre sachant, d’interpeller et d’arrêter en vue de leur déferrement le ou les auteurs, de me tenir informé au fur et à mesure du déroulement de l’enquête que je coordonne déjà avec les unités de police judiciaire.
Le parquet près le tribunal de première instance de deuxième classe d’Abomey-Calavi porte à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale que tout est mis en œuvre pour élucider les circonstances exactes de survenance des faits en cause et engager des poursuites judiciaires conformément aux dispositions du Code de procédure pénale.
J’en appelle au calme et à la sérénité de tous, en vue de la conduite diligente des investigations en cours. Je recommande aux uns et aux autres de s’abstenir de divulguer, propager y compris sur les réseaux sociaux, des informations qui sont de nature à faire obstacle à la manifestation de la vérité et conduire à des conclusions hâtives qui pourraient nuire à la procédure.
En outre, le parquet près le Tribunal de première instance de deuxième classe d’Abomey-Calavi ne manquera pas de tenir l’opinion informer de l’évolution de l’enquête.
Je vous remercie
Aubert Kodjo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here