Le porte-parole du gouvernement a tiré les grands enseignements de la tournée présidentielle entreprise par le chef de l’Etat du 12 novembre 2020 au 15 janvier 2021. Pour Alain Orounla, la candidature de Patrice Talon pour la Présidentielle est une nécessité qui s’impose au regard des résultats obtenus, mais face à son  leadership et ses qualités d’homme d’Etat. C’est ce qui ressort de son analyse  hier lundi 18 janvier 2021, sur la tournée faite par le chef de l’Etat dans les 77 Communes du Bénin.

« La tournée qui vient d’être bouclée par le président est un fait inédit, un record autrefois jamais réalisé car, c’est pour la toute première fois qu’un président de la République en exercice prend le pari de parcourir les 77 Communes. Dans le cadre d’une tournée ordinaire, on peut parcourir deux ou trois Communes au gré des inaugurations, mais une tournée de reddition de comptes qui prend en compte les 77 Communes, c’est une grande première, c’est inédit » , a déclaré  le porte-parole du gouvernement, sur les plateaux de la télévision nationale, lundi 18 janvier 2021. Selon Alain Orounla, cette tournée a non seulement révélé les qualités d’homme d’Etat de Patrice Talon, mais aussi ses qualités de leadership. La classe politique  dans son ensemble, a ajouté le ministre, reconnaît que c’est le leader qu’il faut pour le Bénin. « Passer sa vie et des nuits d’insomnie à conduire un programme qui assure le quotidien et garantit l’accès à l’eau, à l’électricité, ce n’est pas une sinécure. Quand on a une telle personnalité, un homme comme Patrice Talon qui se dévoue à la tâche, qui encaisse, qui supporte et qui tient parce que déterminé, pugnace, on ne se prive pas de cette chance; il ne s’agit pas d’arrangement politique, mais de sacrifice pour sa patrie », a ajouté Alain Orounla. Selon le ministre, le Bénin vient de loin, et Patrice Talon a hérité d’un pays où, tout ou presque tout était à refaire, un pays dans lequel, seulement un sur trois avait accès à l’eau potable, où les routes, les écoles, les hôpitaux faisaient défaut. « Tout ou presque tout était à reconstruire : l’eau manquait, l’école était à terre, l’hôpital pareil. Aujourd’hui l’électricité est disponible pour la consommation domestique et industrielle, les efforts sont faits pour que nous soyons premier en matière de coton; des efforts qui sont faits pour qu’on passe de 40% de couverture en eau à 70% aujourd’hui, et dans deux ans nous serons à 100% ». Du coup, la tournée a permis, selon le ministre, au chef de l’Etat de démontrer et d’exposer de manière stratégique et technique, les motivations des réformes engagées depuis 2016. Par ailleurs, cette tournée, « contrairement à ceux qui n’y croyaient pas et qui ont ventilé partout que le chef de l’Etat était impopulaire, cette tournée a démontré qu’en réalité, le président Patrice Talon est compris; puisque les résultats des réformes qu’il a portées avec audace et ténacité sont patents et probants », a-t-il fait remarquer. Quand on a une telle personnalité, a poursuivi le ministre, « un homme comme Patrice Talon qui se dévoue à la tâche, qui encaisse, qui supporte et qui tient parce que déterminé, pugnace, on ne se prive pas de cette chance ». Il faut donc sauver les acquis, pour les inscrire dans la durée. Le risque étant que nos acquis périssent, que cela ne dure que le temps d’un feu de paille, que nous tombons dans l’irréversibilité. D’où  le besoin de soutenir sa candidature pour 2021.

 

Wilfrid Noubadan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here