Nigerian security operatives keep watch Thursday 14 August, 2003 at trucks with assorted items impounded at its end of Nigerian-Benin border. The Nigerian government had early in the week closed its border with Republic of Benin to protest the Beninese government indifference in combating criminal activities at its end of the border.

Après les incidents survenus le mercredi 25 mai 2022 entre les forces de défense et de sécurité du Nigéria et du Bénin à Kabo, dans la Commune de Tchaourou, une localité béninoise frontalière au Nigéria, une rencontre s’est tenue entre le roi de Kabo, sa Majesté Sina Woba III, l’ambassadeur du Nigéria près le Bénin, Tukur Yusuf Buratai  et une délégation béninoise conduite par  le député, Rachidi Gbadamassi le samedi 28 mai 2022. Les échanges entre la délégation béninoise et les autorités nigérianes  ont permis de ramener  le calme et de réconcilier les différentes parties en conflit. Tout en déplorant l’incident  qui est survenu, les autorités  du Nigéria ont invité les forces de défense et de sécurité des deux pays limitrophes à enterrer la hache de guerre et à œuvrer pour une coexistence pacifique et une coopération amicale et fraternelle de bon voisinage afin d’éviter à l’avenir de pareils conflits. Rappelons que tout est parti  de l’interpellation d’un motocycliste transportant du riz le mercredi 25 mai 2022  en direction du Nigéria. Les forces nigérianes en faction avancée dans une zone que le motocycliste  a identifiée comme un territoire béninois ont saisi le produit. Alertée, la Police frontalière béninoise s’est dépêchée sur les lieux en territoire béninois pour constater la position territoriale des forces nigérianes. Malheureusement, cette mission a dégénéré avec des coups de feu qui ont retenti dans les deux camps. Résultat, il y a eu  un mort  et un blessé du côté des forces nigérianes. 

Patrice Zoundé (Stag)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here