Contrairement aux allégations qui sont colportées ici et là, il n’y a pas de chasse aux sorcières au Bénin. La preuve, les farouches opposants au régime du Nouveau départ rentrent au Bénin sans être inquiétés.

A la suite du colonel à la retraite, Pascal Tawès, l’opposant béninois, Bertin Koovi est rentré au Bénin. Farouche opposant au régime du président Patrice Talon, le président de l’Alliance iroko a rallié la terre de ses aïeux hier mardi 23 mars 2021 sans être inquiété. Exilé en Guinée équatoriale, l’opposant béninois ne ratait aucune occasion pour peindre en noir et vitupérer la gouvernance Talon. A l’instar du colonel à la retraite Pascal Tawès, il a décidé de revenir au bercail sans être inquiété tout comme celui qu’on accuse à tort ou à raison de ‘’Spécialiste des coups d’Etat ». Faut-il le rappeler, à son retour au Bénin, Pascal Tawès a été reçu en audience par le chef de l’Etat. Au cours de cette audience, le colonel à la retraite a fait son mea culpa au président de la République par rapport aux propos tenus contre le Nouveau départ et contre sans personne. Ces excuses ont été acceptées par le président de la République qui a promis de régler sa situation administrative aux États-Unis pour qu’il rentre avec sa famille et jouisse de sa retraite. Bertin Koovi pourrait être également reçu en audience par le chef de L’Etat

 

Abdourhamane Touré

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here