Le président de la République était mercredi 14 avril 2021 au chevet rendu visite des forces de sécurité et de défense blessées pendant les manifestations préélectorales et hospitalisées à l’Hôpital d’instruction des armées de Cotonou. Au terme de la visite, le chef de l’Etat a dit sa désolation au regard de « la violence des dégâts ».
Ils sont plus d’une vingtaine d’éléments des forces de défense et de sécurité à avoir subi des préjudices corporels graves (blessures par balles et armes blanches) des suites des violences préélectorales enregistrées à l’intérieur du pays en marge du scrutin présidentiel du dimanche 11 avril 2021. Le chef de l’Etat, Patrice Talon, leur a rendu visite mercredi 14 avril 2021 à l’Hôpital d’instruction des armées de Cotonou. « Ce que j’ai vu est effroyable. J’ai été meurtri et sidéré par la violence des dégâts constatés sur nos vaillants soldats qui, sur le terrain, n’assuraient que la libération des voies envahies par les assaillants, empêchant ainsi le convoyage de divers matériels vers nos paisibles populations et vers les pays de l’Hinterland. Chers soldats, recevez à travers ma voix, la reconnaissance du peuple entier, nous sommes fiers de votre courage et de votre bravoure. Vous êtes des héros. Tout sera mis en œuvre pour que chacun de vous, recouvre rapidement sa santé sans séquelles », a rassuré Patrice Talon à la suite de la visite. Pour que de pareilles déviances ne se reproduisent plus au Bénin, le chef de l’Etat a promis de prendre ses responsabilités. «Nous allons tout faire pour que cela ne se répète plus. D’abord, nous allons identifier tous ceux qui ont été instigateurs ou auteurs d’une manière ou d’une autre afin qu’ils répondent de leurs actes », a promis Patrice Talon. Il était accompagné pour la circonstance, des ministres de l’Intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia, de la Défense nationale, Fortunet Nouatin et de la Santé, Benjamin Hounkpatin.
Wilfrid Noubadan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here