Il y a cinq ans, moins de 50% des Béninois avaient en 2016 accès à l’eau potable. La détermination du Président Patrice TALON à changer la donne a été manifeste au cours du quinquennat finissant. Plus de 500 milliards FCFA ont été mobilisés en 3 ans pour la cause contre jusque-là 40 milliards en moyenne en un quinquennat. Résultat, en 5 ans, le Bénin est passé de 45% à 70% de taux de couverture en eau potable au 31 décembre 2020. Ce qui veut dire concrètement qu’aujourd’hui 7 Béninois sur 10 ont accès à l’eau potable. Une prouesse qui donne la certitude que le défi est à portée de main.

 

Pour le quinquennat à venir si vous nous faites confiance, le challenge sera de concrétiser la planification déjà établie pour qu’à fin 2023, partout sur le territoire national, l’eau potable soit disponible et que plus aucun Béninois, quel que soit son lieu de résidence, n’en manque au Bénin.

 

Cela est à notre portée au regard de notre capacité de mobilisation des ressources financières, mais aussi au regard du rythme de réalisation des ouvrages.

 

Et nous ne nous arrêterons pas en si bon chemin. En plus d’assurer l’eau potable à bon débit à tous les Béninois à la fin 2023, nous mettrons en place un laboratoire de référence spécialisé dans le contrôle de la qualité de l’eau potable. De même, nous allons doter le Bénin d’un Centre de référence de formation aux métiers de l’eau.

 

En clair, pour favoriser l’effectivité de l’eau potable pour tous au Bénin plus tôt que prévu dans les Objectifs de Développement durable, le choix utile à faire, c’est de voter pour le duo TALON-TALATA. Avec TALON, c’est l’efficacité assurée.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here