Les ambassadeurs accrédités au Bénin ne sont pas restés insensibles à la situation des Forces de défense et de sécurité (Fds) blessées lors des violences préélectorales à Bantè, Savè et Tchaourou. A la suite du président Patrice Talon et de la délégation de l’Assemblée nationale, le corps diplomatiques leur ont rendu visite vendredi 16 avril 2021 à l’Hôpital d’instruction des armées de Cotonou.

 Le corps diplomatique accrédité au Bénin a rendu visite, vendredi 16 avril 2021, aux éléments des forces de défense et de sécurité blessés lors des manifestations pré-électorales dans les Communes de Bantè, Savè et Tchaourou. Conduite par la doyenne du corps diplomatique, Sahadi Sandi Abdou, la délégation était composée de l’ambassadeur cheffe de la délégation de l’Union européenne, des ambassadeurs de la France, des Etats-Unis, des Pays-Bas, de la Belgique et de l’Allemagne.  Accueillis par le directeur de l’Hôpital d’instruction des Armées de Cotonou, le médecin colonel Félicien Hounton et deux autres officiers supérieurs de l’Armée béninoise, les ambassadeurs ont été conduits dans les différentes salles d’hospitalisation où séjournent ces militaires et policiers blessés. La délégation a parcouru trois secteurs à savoir : le secteur de la chirurgie, le secteur de la médecine générale et la salle d’hospitalisation Vip.  Dans chaque secteur, des explications ont été données par les médecins sur les types de dommages corporels subis, le traumatisme y afférent et les types d’armes utilisés par les assaillants. Cette visite aura permis à la délégation du corps diplomatique, d’appréhender les conséquences des violences subies par ces agents de police et de défense dans l’exercice de leurs fonctions républicaines. Avant de se rendre à l’hôpital d’instruction des Armées, la délégation des ambassadeurs a été reçue en audience par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération Aurelien Agbénonci.

 

Serge Adanlao

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here