Le Conseil des ministres s’est réuni hier mercredi 7 octobre 2020 sous la présidence du Chef de l’Etat Patrice Talon. Au cours de cette rencontre, le gouvernement a adopté des décrets relatifs à la gestion budgétaire en mode programme.

Le Bénin passe en mode budget programme intégral le 1er janvier 2021. C’est l’une des décisions issues du Conseil des ministres d’hier mercredi 7 octobre 2020. En effet, le gouvernement du président Patrice Talon s’est résolument engagé dans une politique de planification et de prospective. C’est cette même vision qui a amené le président Talon et son équipe, au titre des réformes engagées pour favoriser le renforcement du cadrage macroéconomique, à travailler à l’amélioration de la planification stratégique et de la programmation budgétaire. C’est dans cette dynamique et entre autres actions, que le Conseil des ministres en sa séance du mercredi 17 juin 2020 a approuvé le document de Programmation budgétaire et économique pluriannuelle (Dpbep) 2021-2023. La prise de ces décrets s’inscrit dans la droite ligne du parachèvement de la déconcentration du pouvoir d’ordonnateur dévolue au ministre chargé des Finances pour responsabiliser davantage les nouveaux directeurs de la planification, de l’administration et des finances. Ces décrets sont nécessaires dans la mesure où la réforme intègre des cadres de dépenses sectoriels à moyen terme, qui traduisent l’orientation budgétaire telle que définie au plan national, vers le niveau ministériel. Au titre des réformes engagées par le Bénin pour favoriser le renforcement du cadrage macroéconomique, il y a lieu de citer l’amélioration de la planification stratégique et de la programmation budgétaire, la réforme des marchés publics ainsi que l’informatisation des chaînes budgétaire et comptable. Ainsi, avec l’entrée en vigueur de la loi organique relative aux Lois de finances, de nouveaux acteurs sont impliqués dans la gestion budgétaire ; des règles, principes et outils de gestion novateurs sont subséquemment établis. De ce fait, il s’avère indispensable d’actualiser le décret relatif au calendrier concernant : la préparation du budget de l’Etat, la procédure de son exécution, la définition des attributions ainsi que des conditions de nomination du responsable de programme. Ces mesures sont mises en œuvre dans la perspective du basculement intégral de la gestion publique en mode programme prévu pour le 1er janvier 2021. L’on comprend donc que le gouvernement a pris les dispositions et se tient prêt pour le basculement intégral de la gestion publique en mode programme donc l’échéance est prévue pour le 1er janvier 2021. Tout ceci, est le couronnement d’un processus qui crédibilise davantage la transformation structurelle de l’économie béninoise soutenue entre autres par un cadre réglementaire approprié. En adoptant ces décrets, le Conseil a instruit le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni, à l’effet d’en assurer la vulgarisation appropriée et l’application adéquate.

 

Léonce Adjévi

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here