La Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) est-elle au bord de l’éclatement ? Tout porte à le croire. A moins de six mois de la présidentielle, les responsables du parti peinent à s’accorder sur le choix du porte flambeau de la Fcbe à cette joute électorale. Si officiellement le parti n’a encore candidaté personne, il y a tout de même des ambitions pour le prochain scrutin présidentiel. Ainsi, le nom de Théophile Yarou est fortement agité comme étant le potentiel candidat de la formation politique qui a récemment obtenu son statut de parti d’opposition. A l’opposé du deuxième Secrétaire exécutif national de la Fcbe, le Secrétaire exécutif national, Paul Hounkpè, lui-aussi  a affiché des intentions de briguer la magistrature suprême en 2021. Outre les deux responsables de la Fcbe, Amadou Issifou et Aboubakar Yaya, sont aussi pressentis pour être dans la course  à la prochaine élection. Afin de taire ces ambitions multiples, les responsables du parti avaient annoncé la mise en place d’une commission pour le choix des candidats au poste de président et de vice-président. Les travaux sont toujours en cours et bientôt, les militants cauris auront une idée claire sur les candidats de leur parti. Mais l’ancien maire de Bembèrèkè, au moment où nous mettons sous presse, n’a manifesté aucun désir de participer aux primaires annoncés au sein du parti. « Je n’ai encore fait aucune déclaration », a-t-il confié à Frissons radio. Ce qui est certain, la troisième force politique du Bénin présentera son duo de candidats à la Présidentielle d’avril 2021.

 

Odi I. Aïtchédji

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here