Le Covid-19 a fait oublier aux Béninois en général et aux Cotonois en particulier la le Vih-Sida qui a, pendant des décennies secoué les grandes tout comme les petites Nations du monde entier. Ainsi, rencontrées dans les rues de Cotonou mardi 1er décembre 2020, Journée internationale de la lutte contre le Vih-Sida par une équipe de notre rédaction, certaines personnes semblent être plus préoccupées par la pandémie du Covid-19 que le Vih-Sida. Selon Mohamed Alidou, transporteur, il existe aujourd’hui des antirétroviraux contre le Vih-Sida. « Quelqu’un qui est atteint du Sida et qui prend les médicaments qui lui sont prescrits à cet effet, peut vivre longtemps que celui qui a attrapé le Covid-19. Le Covid-19 est une question d’heures », s’est-il justifié. De même, Neophale  et  Jéripate évoquent quant à eux, le mode de transmission du virus du Vih-Sida qui est désormais connu de tous voire les moyens pour l’éviter qui sont basiques. A noter que le thème retenu pour la célébration de cette journée mondiale de lutte contre le Vih-Sida édition 2020 est : « Solidarité mondiale et responsabilité partagée ».

 

Benjamin N. Douté

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here