Le directeur général des élections, les différents directeurs techniques et la personne responsable des marchés publics de la Commission électorale nationale autonome (Céna) sont enfin connus. C’est à l’issue du processus d’appel à candidatures lancé depuis novembre 2021 par l’institution chargée d’organiser les élections au Bénin.

Les résultats de l’appel à candidatures pour le compte du recrutement des différents directeurs techniques et de la personne responsable des marchés publics de la Commission électorale nationale autonome (Céna) ont été rendus publics, hier lundi 28 février 2022 par le président de la Céna, Sacca Lafia. C’est Boucary Abou Soulé Adam qui a été retenu au poste de  directeur général des élections. Au niveau des postes techniques, on retrouve  comme directeur de l’administration et des finances, Evelle d’Ascension Gomez. Au poste de directeur du matériel et des opérations, c’est Rufin Dieu-donné Domingo qui a été choisi. Babatoundé Aristide Yagbo est le directeur des systèmes d’information. Mercedes Mireille Assiba Mariano est retenue au poste de directrice de la communication et de la formation. La personne responsable des marchés publics est Abdou Rafiou Suanon Kora.

Missions de la Dge

La Direction générale des élections est chargée de la gestion de l’administration de la Céna. Plus spécifiquement, elle assiste le Conseil électoral dans l’accomplissement de sa mission. La Dge assure la préparation et l’organisation des opérations électorales et référendaires. Elle élabore des projets de documents, d’actes et de procédures destinés à, d’une part, assurer la régularité, la sécurité, la transparence des scrutins et d’autre part, garantir aux électeurs ainsi qu’aux candidats, le libre exercice de leur droit. La Dge a aussi l’obligation de remettre dans les délais impartis, les spécimens de bulletins de vote aux candidats ou aux partis politiques prenant part aux scrutins, en vue des campagnes électorales ou référendaires. Elle est par ailleurs chargée de la formation des agents électoraux, la vulgarisation du code et des textes électoraux, l’acquisition et le déploiement du matériel électoral, la répartition du matériel électoral dans les centres de vote et la réception et la transmission au Conseil électoral des dossiers de candidatures. La Dge assure par ailleurs la réception et la transmission au Conseil électoral des demandes de participation à la campagne référendaire, la compilation des résultats certifiés provenant des arrondissements, la gestion du personnel de la Commission électorale nationale autonome, la gestion des archives et de la documentation et la conservation de la mémoire administrative de la Céna.

Léonce Adjévi

Mireille Mariano, directrice de la communication et de la formation

Mireille Mercedes Mariano est Communicatrice de formation. Titulaire d’un master en communication et d’un autre en management des élections, elle est membre active de plusieurs associations en charge des questions de gouvernance. Plusieurs fois agent électoral de la Céna, depuis 2014. Elle est cadre de la Commission électorale nationale autonome (Céna). Elle occupe depuis 2014 à ce jour, le poste de Chef service communication à la Céna.

Boucary Abou Soulé Adam, directeur général des élections

Boucary Abou Soulé Adam est un sachant des questions électorales, expert senior en développement des institutions législatives et spécialiste du contrôle des finances publiques et de l’élaboration de lois. Il est titulaire d’un Diplôme d’études approfondies (Dea) en économie, option Mutations économiques et adaptation régionale obtenu à l’Université Paris 1 Sorbonne. Il a un riche parcours professionnel : intendant au Palais de la présidence, conseiller technique à l’économie du président de la République, assistant du directeur général des affaires économiques et membre du Groupe d’analyse de la conjoncture et de la collecte des données. Boucary Abou Soulé Adam a également dirigé la direction régionale Zone Nord de la Sonapra avant d’être Directeur général (Dg) par intérim de cette structure étatique. Au plan politique, Boucary Abou Soulé Adam a été député de la 3ème Législature. Le nouveau directeur général des élections a déjà siégé à la précédente mandature de l’institution, suite au décès du conseiller Moise Bossou. Au sein de la Commission électorale, il avait été déjà chargé des études, de la conception des documents électoraux, de la formation et du suivi des partis politiques. Boucary Abou Soulé Adam avait été désigné en mai dernier pour siéger au sein du Conseil électoral en tant que représentant de la minorité (Bloc républicain) au Parlement, mais il a démissionné quelque temps après. Il retourne dans les locaux de l’institution électorale, sous une autre casquette.

Rufin Dieu-Donné Domingo, directeur du matériel et des opérations

Rufin Domingo est un consultant en informatique et biométrie. Il est également gestionnaire des projets. Il a été de 2014 à 2020, directeur adjoint chargé des affaires administratives, juridiques, de la sécurité et de la gestion du patrimoine électoral (récupération, entreposage et entretien) à la Commission électorale nationale autonome, avant d’être promu directeur du poste, en 2020. C’est quasiment une confirmation au poste pour le directeur du matériel et des opérations mais avec des attributions élargies à la suite de l’adoption de la loi 2019-43 du 15 novembre 2019. Il convient de préciser que cette direction technique est la plus grande direction de la Dge.

Aristide Yagbo, directeur des systèmes d’information

Babatoundé Aristide Yagbo est un informaticien, administrateur réseaux et systèmes. Il a mis ses compétences au service du ministère de la Justice en qualité d’analyste programmeur. Il était précédemment le Directeur Adjoint chargé de la communication, des relations publiques, du recrutement des agents électoraux et des archives au sein de la précédente mandature de la Commission électorale nationale autonome.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here