(Il devance la Côte d’Ivoire, le Nigéria, le Mali et le Togo)

En 2020, la tendance à la baisse de la démocratie dans le monde s’est accélérée. Les restrictions de liberté dues à la Covid-19, l’insécurité et les tensions électorales ont fait chuter l’indice mondial de la démocratie de l’Economist intelligence unit (Eiu) à 5,37, le pire score enregistré depuis 2006. Malgré ce contexte défavorable, le Bénin est resté dans les 20 premiers pays du continent, selon le Classement 2020 des pays africains les plus démocratiques.

Le Bénin fait partie des vingt pays africains les plus démocratiques de l’Economist intelligence unit (Eiu). 19ème au plan africain et 102ème à l’échelle mondiale, le pays a perdu quelques places mais demeure dans la catégorie des pays à « Démocratie hybride » avec un score de 4,58. C’est ce que révèle le classement 2020 des pays africains les plus démocratiques de l’Eiu au titre de l’année 2020. A l’issue de ce classement qui prend en compte 50 pays d’Afrique excepté Les Seychelles, le Soudan du Sud, la Somalie et Sao Tomé-et-Principe, le rapport a fait un état des lieux de la démocratie sur le continent. Au total, 7 pays africains sont des démocraties imparfaites, 14 sont hybrides, tandis que les 28 autres sont classés dans la catégorie « Régime autoritaire » par l’Eiu. Comme les années antérieures, c’est seulement l’Ile Maurice que s’est retrouvée dans la catégorie « Pleine démocratie ». Toutefois, le pays a enregistré une détérioration de son score qui passe de 8,22 à 8,14, ainsi qu’une baisse de sa place dans le classement mondial. Désormais, plus de la moitié des pays de la région subsaharienne sont considérés comme des régimes autoritaires. Le recul démocratique sur le continent est lié selon les experts de l’Eiu, à la détérioration de la situation sécuritaire dans nombre de pays, et à la pandémie du Coronavirus. L’avancée du djihadisme en Afrique de l’Ouest, notamment, a entraîné une déstabilisation des Etats qui ont eu du mal à contrôler leurs territoires. « Cela a entraîné une détérioration des critères pertinents pour plusieurs pays dans la catégorie « Fonctionnement du gouvernement » », ont précisé les experts de l’Economist intelligence unit. Pour rappel, l’Indice de la démocratie de l’Eiu donne depuis 2006, un aperçu sur l’état de la démocratie en Afrique dans le monde pour 165 Etats indépendants et deux territoires. Il se base sur cinq critères à savoir : le processus électoral et le pluralisme, les libertés civiles, le fonctionnement du gouvernement, la participation politique et la culture politique. Ces derniers permettent de classer les pays selon quatre types de régimes à savoir « Pleine démocratie », « démocratie imparfaite », « Régime hybride » et « Régime autoritaire ».

 

Léonce Adjévi

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here