Ouverte le 2 janvier dernier au Stade Charles de Gaulle à Porto-Novo, la cinquième édition du Festival international de Porto-Novo (Fip) a pris fin  lundi 10 janvier 2022 sur le nouveau boulevard sis à Houinmè Adjibadé par la déambulation de plus de 1200 masques sacrés et au défilé des adeptes des différentes divinités.

Cette cérémonie de clôture a connu la participation de milliers de spectateurs, au nombre desquels le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou ,des ministres Jean Claude Houssou de l’énergie, Alassane Seïdou de l’intérieur et Jean-Michel Abimbola de la Culture, parrain de l’événement, Sagbohan Danialou coparrain, du vice- chancelier, Falilou Akadiri ainsi que des têtes couronnées, sans oublier le Maire de la ville de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty, président du comité d’organisation du Fip,  plusieurs Conseillers municipaux de la ville capitale et le Préfet de l’Ouémé, Marie Akpotrossou. Placée sous le thème « Restitution des patrimoines du Bénin: Recherches en provenance, densification et transmission des savoirs à Ajasê, Xogbonu, Porto-Novo », cette cinquième édition du Fip a été riche en innovations. Plus précisément, tout visiteur local ou étranger a, dans la période des neuf jours du festival, pu découvrir ou redécouvrir les richesses, culturelles et cultuelles, touristiques de la Ville capitale à travers des expositions au village du Fip sur l’esplanade extérieure de l’Assemblée nationale, les concerts de musique tradi-moderne, les concerts de musique d’inspiration traditionnelle, les concerts œcuméniques, le colloque scientifique sur le thème du festival, la fête nationale du Vodoun et des religions endogènes ce 10 janvier, la fête de l’Epiphanie et biens d’autres activités ludiques anciennes. C’est du moins ce qu’a souligné le maire Charlemagne Yankoty  dans son allocution de clôture du festival. Il n’a pas manqué de remercier tous les sponsors du Fip 2022 pour leurs différents appuis pour la réussite de l’évènement. Il a particulièrement rendu hommage au président de la République, Patrice Talon, pour son implication personnelle dans le financement du festival, le ministre Jean-Michel Abimbola et l’artiste émérite Sagbohan Danialou pour leur engagement dans la concrétisation du Fip. Aussi, le maire Charlemagne Yankoty a-t-il porté une doléance à l’endroit du chef de l’Etat et de son gouvernement. C’est d’inscrire désormais le Fip au programme national pour permettre un financement qui poussera le conseil municipal à revoir l’organisation biennale afin que le Fip poursuive son ascension annuelle. Le ministre du Tourisme, de la culture et des arts, Jean-Michel  Abimbola quant à lui, s’est réjoui du bon déroulement du Festival International de Porto-Novo qui, selon lui, s’inscrit en droite ligne du volet culturel et touristique du Programme d’actions du gouvernement (Pag). D’ores et déjà, il a lancé un appel pour le démarrage immédiat des préparatifs de l’édition 2023 du Fip, afin d’en faire un évènement exceptionnel. Le gouvernement ne manquera pas de jouer sa partition pour la révélation de cet évènement d’envergure nationale.

Martial Agoli-Agbo

Br Ouémé-Plateau)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here