Fini le calvaire des apprenants des Ceg Savi Gakpé, Gbèdodé Houndjava et Pahou. Le Japon a décidé de construire dans ces lieux éducatifs 19 salles de classes pour un coût global de 232 millions de francs Cfa. La cérémonie de signature de contrats de don pour un coût total de plus de 232 millions de francs Cfa a eu lieu le mardi 3 novembre 2020 à Cotonou. Le premier contrat de don d’un montant de plus de 93 millions francs Cfa est signé avec Clémence Tidjani pour la construction et l’équipement de deux modules de quatre salles de classe et un bloc de latrine à quatre cabines au Ceg Savi Gakpé. Le second contrat de don est signé avec Espérantos de Souza pour un coût de plus de 96 millions de francs Cfa pour la construction et l’équipement de sept salles de classe, d’un laboratoire et d’un bloc de latrine à quatre cabines au Ceg Gbèdodé Houndjava à Ouidah. Le troisième contrat de don est signé avec Fiacre Ahouandjinou pour la construction et l’équipement d’un module de quatre salles de classe au Ceg Pahou. Selon Takahisa Tsugawa, Ambassadeur du Japon près la République du Bénin, ce financement s’inscrit dans le cadre du programme « Aide aux Projets Locaux » contribuant à la sécurité humaine. « C’est pour accompagner le gouvernement du Bénin et plus particulièrement la Commune de Ouidah dans le processus d’amélioration de son système éducatif que mon pays finance la réalisation des infrastructures scolaires dans ces trois collèges », a souligné le diplomate nippon.
Joël Samson Bossou

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here