Le Bénin est candidat pour siéger au sein du Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des Nations Unies (Onu) au titre de la période 2022-2024. L’annonce a été faite le 24 septembre 2021 par la vice-présidente de la République à la 76ème session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies tenue à New-York par visioconférence. A cette occasion, Mariam Chabi Talata a invité l’ensemble des pays membres des Nations Unies à soutenir la candidature béninoise lors des élections qui auront lieu à New York en octobre prochain. L’intégralité de l’allocution prononcée au nom du président Patrice Talon.

Allocution de Patrice Talon, prononcée par Mariam Chabi Talata

– Monsieur le président de l’Assemblée générale des Nations Unies ;

– Excellences, Mesdames et Messieurs les chefs d’Etat et de gouvernement,

– Excellence Monsieur le Secrétaire général des Nations Unies,

– Mesdames et Messieurs,

Son Excellence Monsieur Patrice Talon, président de la République du Bénin, empêché, m’a chargée de délivrer en son nom, l’allocution dont la teneur suit :

Je cite :

« Je voudrais, avant tout propos, Monsieur le président, vous remercier pour l’excellente qualité de la conduite des travaux de cette 76ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Le thème de la présente session est : « Construire la résilience par l’espoir pour se remettre de la Covid-19, reconstruire durablement, répondre aux besoins de la planète, respecter les droits des personnes et revitaliser les Nations Unies ».

Quand on observe, en effet, l’état actuel du monde, sur différents plans, on reconnaît que ce thème est très significatif, parlant et adapté à nos vécus.

Il nous invite à nous départir du scepticisme ambiant et croissant, du désespoir qui gagne de plus en plus nos cœurs pour solutionner nos problèmes actuels et nous reconstruire durablement.

Monsieur le président,

Depuis quelques temps déjà, la Communauté internationale est confrontée à la réalité globale et destructrice que constitue la pandémie de la Covid-19. A cet égard, mon pays apprécie la priorité majeure qu’accordent les Nations Unies et ses Institutions spécialisées, en particulier l’Organisation mondiale de la santé, à la recherche d’une solution définitive à cette crise sanitaire.

La mobilisation générale et permanente, ainsi qu’une mutualisation des énergies ont permis la mise au point de vaccins. Les taux de vaccination sont appréciables à travers le monde, même si l’Afrique connaît un taux encore faible et continue d’affronter d’autres infections aussi mortelles, notamment la malaria et le Vih/Sida.

S’agissant de notre gestion interne de la Covid-19, l’Etat béninois a opté pour la vaccination totale de tous les citoyens, l’octroi de subvention de plusieurs milliards de francs Cfa aux personnes et entreprises dont les activités ont été impactées par la pandémie.

C’est le lieu de remercier tous les partenaires qui appuient notre pays dans son combat pour l’atteinte des Odd en lien avec le Programme d’action du gouvernement.

En ce qui concerne la nécessité de nous reconstruire durablement, il est question pour nous de travailler à anticiper la survenue des futurs fléaux. Les actions isolées, ponctuelles, locales seules ne suffisent plus. Il s’agit pour chaque Etat, chaque continent de s’ouvrir aux autres afin qu’à travers des dynamiques communes et concertées, à travers des synergies d’actions, le monde se délivre définitivement et durablement de ses craintes, de ses peurs.

Quant à l’insécurité générée par l’extrémisme violent et le banditisme, mon pays fait face à deux situations crisogènes :

– Le péril terroriste qui constitue une menace réelle à ses frontières nord ;

– La piraterie maritime au sud.

Pour y faire face, le Bénin en plus des dispositions nécessaires prises en interne, s’associe à toutes les initiatives au niveau régional et international afin de garantir la paix, la libre circulation et la sécurité à ses citoyens et à tous ceux qui vivent sur son territoire.

Il en est de même d’ailleurs en ce qui concerne les besoins de la planète. Les mêmes comportements et attitudes sont espérés, attendus pour sauver une planète exposée à toutes sortes d’abus, de surexploitation, de démesure dans la production et la consommation. Il faut, au-delà de nos souverainetés individuelles nous violenter, nous contraindre à planifier ensemble toutes les actions relatives aux besoins des pays et de la planète. La satisfaction des besoins alimentaires, des besoins en eau, en énergie ; besoins que j’appellerai stratégiques, doit se faire en tenant compte des menaces actuelles et des générations futures.

Pour ce qui est du respect des droits des personnes, les Odd nous les rappellent quotidiennement à travers les objectifs retenus par tous.

Notre pays estime d’ailleurs que l’atteinte des Odd est le moyen le plus concret et le plus sûr de respect des droits de la personne. C’est pour cela que notre pays se bat pour mobiliser, à travers différentes stratégies, des ressources devant permettre à nos concitoyens d’avoir accès à :

– un système alimentaire adéquat avec des cantines scolaires dans l’ensemble du pays ;

– une éducation de qualité tout le long de la vie,

– des soins de santé à travers le système d’Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch) qui protège les plus démunis,

–  l’eau potable par l’extension de nos réseaux de distribution,

– l’énergie par l’extension du réseau électrique et les énergies propres.

 Aujourd’hui, grâce à l’émission avec succès d’Euro bonds Odd, notre pays a pu mobiliser l’essentiel des ressources indispensables à l’atteinte de la majorité des Odd.

Au plan politique avec la réforme du système partisan, l’organisation régulière des élections, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, le Bénin garantit à ses citoyens la jouissance des droits de la personne.

Monsieur le président ;

Les progrès réalisés par notre pays sont sensibles, palpables, concrets ces dernières années et nous poussent à estimer que nous méritons pour cela de siéger au sein du Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies au titre de la période 2022-2024 en vue du partage de nos expériences de protection et de promotion des droits humains.

Cette tribune est donc pour moi une occasion solennelle de rappeler que la candidature de notre pays a déjà été formellement endossée par l’Union africaine.

Fort de cet appui de proximité, nous invitons également l’ensemble des pays membres des Nations Unies à soutenir la candidature béninoise lors des élections qui auront lieu à New York en octobre 2021.

Monsieur le président ;

Enfin, sur la question de la revitalisation des Nations Unies, il faut absolument une réforme de l’institution avec pour socle l’égalité, la justice et la solidarité entre les Etats membres. Les temps ont changé, le monde a évolué. Notre institution doit aussi évoluer, s’adapter à son temps.

Nous en appelons à l’esprit de consensus de tous pour faire des Nations Unies une institution moderne, libre et juste.

En attendant cette échéance, mon pays réaffirme son soutien aux initiatives diplomatiques visant la création d’un Etat palestinien viable doté des attributs de la pleine souveraineté internationale et vivant dans une coexistence pacifique avec l’Etat d’Israël.

Le Bénin soutient également les efforts des Nations Unies destinés à trouver une solution définitive à la question du Sahara Occidental.

Mon pays enfin reste solidaire de la résolution adoptée par le 34ème Sommet de l’Union africaine en février 2021 à Addis-Abeba sur le blocus économique imposé à Cuba et les Etats Unis d’Amérique réaffirment la nécessité d’y mettre fin au nom de la promotion de la paix et du développement.

Le Bénin en appelle donc à la normalisation des relations entre Cuba et les Etats Unis, qui sont deux pays amis du Bénin.

Notre attente, puisqu’il faut vivre d’espoir, c’est que ces différents appels lancés ici soient entendus par tous pour l’avènement d’un monde moderne, uni, libre, juste, sécurisé et prospère pour tous.

Je vous remercie.

                                                                                      New York, le 24 Septembre 2021

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here