Le Bénin est à l’honneur. Le ministre de l’Energie a été élu président du Conseil des ministres de l’Alliance pour le biodigesteur en Afrique de l’Ouest et du Centre pour un mandat de deux ans. C’était le vendredi 18 décembre 2020 à l’occasion de la 1ère réunion qui a eu lieu à Ouagadougou au Burkina-Faso. Pour Dona Jean-Claude Houssou, au-delà de sa personne, c’est tout le Bénin qui est honoré à travers ce choix. Remerciant ses pairs, il a promis de bien assumer cette nouvelle responsabilité. Dans cette veine, il n’a pas tardé à dévoiler ses premières actions. Il s’agira, a-t-il indiqué, de tout mettre en œuvre pour opérationnaliser les instances de l’Institution, de susciter la mobilisation des ressources de toutes sortes et d’élargir le cercle des pays aux partenaires techniques et financiers. L’Alliance pour le biodigesteur en Afrique de l’Ouest et du Centre, en effet, regroupe huit pays. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, de la Guinée, du Togo, du Niger, de la Cote d’Ivoire, du Mali et du Sénégal. Ces pays membres reconnaissent que la technologie du biodigesteur, grâce à ses avantages multiples, est l’une des réponses les plus appropriées à l’insécurité alimentaire, nutritionnelle et énergétique, à la pauvreté, à la dégradation de l’environnement ainsi qu’ à l’adaptation de  l’agriculture aux effets du changement climatique lorsque sa dissémination atteint une masse critique.

 

Joël Samson Bossou

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here