On en sait un peu plus sur le cabinet et les services du vice-président de la République. Réunis mercredi 10 février 2021, les ministres ont adopté en présence du président Patrice Talon, le décret relatif aux attributions, à l’organisation et au fonctionnement de la vice-présidence de la République. Lire le compte rendu du conclave gouvernemental qui a également adopté le décret portant maintien en fonction des recteurs et vice-recteurs des universités d’Abomey-Calavi et de Parakou penché.    

 

Compte rendu du Conseil des ministres

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce mercredi 10 février 2021, sous la présidence de Monsieur Patrice Talon, président de la République, chef de l’Etat, chef du gouvernement.

 

Les décisions ci-après ont été prises:

 

I- Mesures

normatives.

 

Au titre de ces mesures, le Conseil a adopté les décrets portant :

 attributions, organisation et fonctionnement du cabinet et des services du Vice-président de la République ;

 création, attributions, composition, organisation et fonctionnement du cadre institutionnel de mise en œuvre de la politique holistique de protection sociale en République du Bénin ;

 maintien en fonction des recteurs et vice-recteurs des universités d’Abomey-Calavi et de Parakou ;

 approbation des statuts de l’Agence béninoise de gestion intégrée des espaces frontaliers (Abégief) ; puis nomination

 des membres représentant l’Etat au sein du Conseil d’administration de la Société Bénin Diffusion ;

 des membres du Conseil d’administration de l’Agence pour le développement du numérique (Adn) ;

 des membres du Conseil d’administration de l’Agence des services et systèmes d’information (Assi) ; ainsi que

 des membres des conseils d’administration des centres des œuvres universitaires et sociales d’Abomey-Calavi et de Parakou.

 

II- Communications.

 

Réalisation d’études hydro géologiques et géophysiques dans le cadre du projet de renforcement des systèmes d’alimentation en eau potable des villes de Banikoara, Bembéréké, Nikki et leurs environs.

 

La production actuelle des systèmes d’alimentation en eau potable de ces localités est limitée, en raison de la nature hydrogéologique du sol.

Pour y remédier, il s’avère indispensable de les renforcer afin de garantir une disponibilité permanente de l’eau au profit des populations.

A cet effet, une consultation a été organisée pour la réalisation des études hydrogéologiques et géophysiques d’avant-projet sommaire ainsi que d’avant-projet détaillé, en vue de la sélection d’un prestataire réputé en la matière.

C’est pourquoi, le Conseil a marqué son accord pour la contractualisation avec le Groupe qui a été retenu, et instruit le Ministre de l’Eau et des Mines de veiller à la bonne conduite de ces études dans les délais contractuels convenus.

                                               

Fait à Cotonou, le 10 février 2021

 

Le secrétaire général du gouvernement

                                                                       

Edouard Ouin-Ouro

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here