Le ministre des Sports, Oswald Homéky, a effectué une descente dans les Communes du Couffo le vendredi 30 octobre 2020. L’objectif était de s’enquérir de l’évolution des travaux de construction des différents stades de types omnisports.

Lancée depuis le 2 juillet 2018, la construction de plusieurs infrastructures sportives dans des communes du Bénin suit son cours. C’est à juste titre que le ministre des sports, Oswald Homéky, a effectué cette descente inopinée dans les communes du Couffo le vendredi 30 Octobre 2020 afin de s’enquérir de l’évolution des travaux de construction des différents stades de types omnisports.  « J’ai initié cette tournée pour effectivement faire le constat, à nouveau, de l’évolution des chantiers. Vous vous souvenez que, au regard des difficultés qu’on remarquait notamment la lenteur des entreprises, nous avions mis en place un chronogramme assez rigoureux et que j’avais déjà entrepris des tournées sur les stades. Et donc, à un mois de l’échéance fixée, j’ai décidé encore de venir faire le point pour voir de façon réelle ce qui se passe sur le terrain », a déclaré le ministre Homéky. Au terme de sa visite,  l’autorité ministérielle a témoigné sa satisfaction au sujet du niveau d’avancement des travaux de construction de ces stades. Il a souhaité à ce que les travaux se poursuivent avec force et vigueur pour l’atteinte des objectifs fixés par le gouvernement dès le départ. « Globalement, il faut dire que ça avance. Même si nous avons besoin de maintenir la pression. Nous ne sommes pas là pour faire des cadeaux aux entreprises, étant donné que nous aussi nous avons des délais qui s’imposent et que les délais contractuels sont non négociables. Ce que nous avons constaté sur les stades parcourus jusque-là, est plutôt encourageant. Les entreprises par rapport aux pourcentages d’exécution des travaux que nous avions convenus dans le planning sont encore en retard. On a des décalages de 5 à 10% par endroit et c’est pour ça que nous avons mis la pression. Je vais espérer vraiment qu’avec le renforcement des équipes techniques, un suivi plus rigoureux du maître d’œuvre, nous allons pouvoir recevoir ces joyaux le plus tôt possible pour le bonheur des populations des 22 communes qui bénéficient de la première phase en particulier, et des Béninois des 77 communes en général », a-t-il déclaré. Il est à rappeler que la première étape de cette tournée a été le stade d’Aplahoué. Le ministre et sa délégation ont ensuite marqué un arrêt au stade de Djakotomey avant de finir leur tournée à Dogbo. De la tribune à la belle pelouse verdoyante en passant par la piste d’athlétisme, la grille anti-hooligan et la cabine média de ces stades, tout est presque achevé. Le délai contractuel est fin novembre.

 

Léonce Adjévi

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here