L’ancien ministre Galiou Soglo et le député Union progressiste (Up) Ahmed Affo Obo Tidjani dit « Souwi » ont saisi la Cour constitutionnelle pour diverses raisons. Le Premier forme un recours contre la Commission électorale nationale autonome (Céna) pour violation de la loi n°90-32 portant Constitution du 11 décembre 1990 et de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples et le second pour contester l’authenticité du parrainage portant son nom. Les deux requérants avec d’autres citoyens sont convoqués le mercredi 17 février 2021 prochain pour une audience plénière à la salle des audiences publiques de la Cour constitutionnelle. Lire les dossiers de recours programmés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here