Le président de la Confédération africaine de sport boule (Casb), El Hadj Idrissou Ibrahima et  le président de la Fédération béninoise de pétanque, Aurélien Vinou, sont  fiers  du président Patrice Talon et de son gouvernement.  Après  avoir octroyé un domaine de trois (3) hectares situé sur la route des pêches pour la construction du boulodrome couvert et des terrains outdoor (non couverts) en février 2021, il a marqué son accord pour que la mission de maîtrise d’œuvre complète du projet de construction et d’équipement de  l’infrastructure sportive envisagée se mette à la tâche. C’était hier mercredi  08 septembre 2021, en  Conseil des ministres.

 Un boulodrome de 2500 places à Abomey-Calavi, intégrant des aires annexes de distraction   a   été   lancé  par le gouvernement du ‘’Nouveau départ’’ lors du   traditionnel conclave  hebdomadaire des ministres  tenu hier.  C’est  un   joyau   sportif conforme aux standards internationaux, en prélude à la 50e édition des championnats du monde de pétanque. En  effet,  la Fédération internationale de pétanque et jeu provençal (Fipjp) dirigé   par Claude Azema  a, le 1er mai 2019 à Almeria en Espagne, confié au Bénin l’organisation de cette compétition.  Le Bénin, pays rigoureux et respectueux  de ses engagements nationaux et internationaux,     a  actionné  aussitôt  les leviers de la tenue sans anicroche de cette randonnée  sportive  mondiale. Après  l’installation du comité national d’organisation  le 18 février 2021 par le ministre des sports Oswald Homéky, et El Hadj Idrissou Ibrahima, président de la Confédération africaine de Sport Boule (Casb) et  la mise à  disposition du site devant abriter les différentes rencontres de la plus grande randonnée mondiale de pétanque, le   conseil des ministres  a donné   carte blanche pour sélectionner un cabinet d’architecture spécialisé, en mesure de livrer un travail de qualité dans les délais prescrits afin de lui confier la réalisation de la mission de maîtrise d’œuvre complète  de  construction et d’équipement .   Le cahier de charges de ce  cabinet est  de  réaliser une conception architecturale du boulodrome ainsi que des ouvrages répondant aux impératifs de sécurité, de fonctionnalité des espaces et de confort des spectateurs. 

A la lecture  du processus enclenché depuis  que la bonne nouvelle  est tombée, le pays hôte donne déjà les  signaux  d’abriter convenablement cet événement majeur et de mériter la confiance de la Fipjp.   Sur cette base,   sans   pour autant exagérer, l’on peut se targuer de dire que les préparatifs vont bon train et que le Bénin va répondre favorablement et dignement présent à ce rendez-vous.

Le Bénin   attire impérialement les bons regards sportifs

Cette messe sportive d’envergure internationale  qui connaitra 48 équipes des cinq continents et 12 délégations africaines est une consécration pour le Bénin qui émerge et fait montre de régularité et de performances très appréciables dans cette discipline.  D’ailleurs, le Bénin a été vice-champion du monde en 2016 et champion d’Afrique 2019 des tirs de précision en Pétanque, ce qui permet au pays de se qualifier pour la coupe du monde.  De même, c’est un Béninois en la personne de El Hadj Idrissou Ibrahima, qui préside la Confédération africaine de Sport Boule (Casb). Tout cela  mis dans un ensemble avec les autres disciplines sportives  oblige les acteurs à confier au pays,  l’organisation (Exemple la  finale de la coupe de la confédération africaine  de football de 2021, le championnat international  et d’Afrique de badminton en août 2021, le championnat d’Afrique de  Roller, etc) confirme que la volonté de Patrice Talon, d’amplifier la dynamique dans le secteur du sport   dans le Pag 1 et le Pag 2 « Le Développement ça y est» en cours de téléchargement, réserve de très belle surprise agréable.    Le Bénin   s’impose  positivement partout alors.

Bienvenue Agbassagan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here