Hier mardi 07 septembre 2021, au Tribunal de Cotonou, les juges se sont à nouveau penchés sur l’affaire « Coups et blessures volontaires » survenue au palais impérial de la fraternité Ogboni. A l’issue du procès du mardi 07 septembre 2021 et après dépositions à la barre, le dossier a été renvoyé au 19 octobre prochain.  A cette date, le ministère public va faire ses réquisitions puis la défense fera sa plaidoirie. Le plaignant Ibrahim n’était pas une fois encore présent au procès du mardi 7 septembre 2021. Selon son avocat Me Behanzin, il se rendrait au Tribunal lorsqu’il a eu un malaise. Les faits remontent à la nuit du 23 au 24 juin 2021. Tout est parti de la diffusion de vidéos de flagellation d’un jeune homme sur les réseaux sociaux le weekend du 18 juillet 2021. Des images insoutenables accompagnées d’un audio du jeune homme, secrétaire au palais de la confrérie, battu par des ministres de l’empereur mondial de la confrérie Ogboni suite à une opération de Mobile money. Sa majesté Kabiessi Owolobè ainsi que huit de ses ministres ont été interpellés et présentés au procureur de la République le 19 juillet 2021. Suite à l’audience, Owolobè a été mis sous convocation. En ce qui concerne les huit ministres, ils ont été déposés en prison.

Léonce Adjévi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here