Le siège entièrement rénové de la Cour constitutionnelle est prêt. L’infrastructure a été a été réceptionnée de façon provisoire par le président Patrice Talon le vendredi 19 février 2021, date du 31ème anniversaire du démarrage de la Conférence nationale des forces vives. C’était en présence du président de l’Institution, Joseph Djogbénou, du vice-président, Razack Amouda Issifou, du conseiller Rigobert Azon et du ministre du Cadre de vie et du développement durable, José Tonato. De sources proches de la Haute juridiction, les travaux ont pris fin à bonne date, malgré un calendrier de chantier très serré, et la crise sanitaire liée au Covid-19. Au cours de la cérémonie de réception de l’infrastructure, le chef de l’Etat a reçu d’amples explications de la part des techniciens. Il a visité le nouveau bâtiment dans tous ses compartiments et posé beaucoup de questions. Des réponses détaillées lui ont été données de la part des techniciens et du ministre José Tonato. A la fin de sa visite, le président de la République s’est dit satisfait du travail abattu. Tout en félicitant les différentes équipes techniques pour la qualité des prestations, il les a par ailleurs exhortés à corriger les petites imperfections notées çà et là. Pour rappel, la construction du nouveau bâtiment et la rénovation ont coûté un peu moins de deux milliards de FCfa financée par le budget national. Le grand souhait du président Joseph Djogbénou était d’organiser la Présidentielle de 2021 dans les locaux réfectionnés à Ganhi. Grâce à son leadership et à sa descente fréquente sur le chantier, le pari a été tenu. Place maintenant au déménagement qui va démarrer demain lundi 22 février 2021. Les membres de la Cour constitutionnelle et le personnel de l’Institution doivent pouvoir intégrer le siège à partir du lundi 1er mars prochain. Au-delà de la mise aux normes du lieu, c’est une véritable métamorphose architecturale qui a été notée: augmentation de la capacité d’accueil, nouveaux bâtiments pour les conseillers, création de nouvelles salles d’audience, aménagement des espaces verts, etc.

 

Serge Adanlao

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here