0Partager

Le Bénin n’est plus poursuivi par l’ancien président de la République Yayi Boni dans le cadre de sa mise en résidence surveillée durant 52 jours. Le président d’honneur du parti « Les démocrates » a retiré sa plainte. Il a livré l’information sur sa page Facebook ce mercredi 13 juillet 2022. L’acte, a-t-il fait savoir, vise « à contribuer au processus de paix devant aboutir à la libération de tous les prisonniers politiques, le retour de tous les exilés et l’organisation d’un dialogue politique inclusif sur l’avenir de notre patrie commune conformément à la volonté de notre peuple ». Lire l’intégralité de son message.

Mes chers compatriotes, 
Suite à la rencontre du 22 Septembre 2021 entre le Président Talon et moi, j’ai décidé de retirer mes plaintes concernant ma mise en résidence surveillée durant 52 jours pour contribuer au processus de paix devant aboutir à la libération de tous les prisonniers politiques, le retour de tous les exilés et l’organisation d’un dialogue politique inclusif sur l’avenir de notre patrie commune conformément à la volonté de notre peuple .
Je reprécise que cette plainte concerne uniquement ma mise en résidence surveillée et celle de ma famille sans aucune décision de justice. Ce retrait est intervenu quelques mois après cette première rencontre.
L’ heure de Dieu est toujours la meilleure pour nos souhaits.
La paix est un don de Dieu (Romains 1:7, Jean 14 :7). La Paix est un des piliers du fruit du Saint Esprit (Galates 5:22). Incarnons tous les valeurs de Dieu. 
Que Dieu vous bénisse! Glorifions Le pour ses bontés inépuisables et sa miséricorde infinie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here