Un dossier de vol présumé de gasoil sur un bateau était devant les juges de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) lundi 7 décembre 2020. Selon les informations rapportées par Frissons radio, il s’agit d’une affaire de vol de 660 tonneaux de gasoil siphonnés d’un bateau au large des eaux de Sèmè-Podji. Le montant du préjudice causé est estimé à 54 millions de francs Cfa. En effet, le gasoil volé appartiendrait à un homme d’affaires nigérian. C’est d’ailleurs ce dernier qui a porté l’affaire devant la Criet. Une femme de nationalité nigériane considérée comme partenaire d’affaires du plaignant est également citée dans le dossier. L’intéressée aurait déjà encaissé l’argent deux ans auparavant auprès d’une commerçante béninoise. Cette nigériane recherchée dans le dossier reste introuvable, a précisé Frissons radio. Un homme d’origine béninoise ayant servi d’interprète entre la commerçante béninoise et la femme nigériane a été arrêté et placé en détention provisoire depuis mai 2020. A l’audience du lundi dernier, l’avocat de ce dernier a plaidé sa libération, mais le ministère public a estimé que son « implication va au-delà de l’interprétariat des faits». D’après Frissons radio,  des forces de l’ordre et des complices cités dans l’affaire ne se sont pas fait représenter à l’audience. Les juges ont renvoyé l’affaire au 1er février 2021.

 

L .A

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here