La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) a ordonné le lundi 08 novembre 2021, la libération d’une vingtaine de détenus dont le fils de l’ancien ministre Valentin Djènontin (Elie Djènontin), arrêtés au lendemain de la Présidentielle de 2021 dans le cadre des violences électorales.  Interpellé puis déposé à la prison civile de Ouidah depuis le 07 avril 2021, Dr Elie Djènontin va rejoindre sa famille ce mardi au même titre que les autres prévenus qui sont désormais libres de leurs mouvements. Il est à rappeler que beaucoup de manifestants ont été arrêtés pour des faits de terrorisme juste après la Présidentielle d’avril 2021. Entre autres, il y a Joël Aïvo, Reckya Magoudou, Nadine Okoumassoun, Alexandre Hountondji Joseph Tamégnon et autres. Il y a quelques jours, les deux derniers et trois autres ont été libérés mais placés sous contrôle judiciaire.

Léonce Adjévi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here