Le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, met les agents de santé et leurs complices qui délivrent de faux tests Covid-19 au Bénin en garde. C’est à l’occasion d’une rencontre qu’il a tenue hier, mardi 2 février 2021, à Cotonou  avec les agents de santé déployés sur les trois sites de dépistages du Covid-19 à l’arrivée et au départ de Cotonou.

Le ministre de la Santé Benjamin Hounkaptin n’est pas content des agents qui délivrent de faux tests Covid-19 aux populations à l’arrivée et au départ de Cotonou. Il a mis en garde ses collègues et collaborateurs contre toutes les « déviances » qui jettent du discrédit sur la stratégie mise en place par le Bénin pour lutter contre cette pandémie qui n’épargne personne. Il condamne avec la dernière rigueur ce comportement qui selon lui est irresponsable et criminelle. « C’est criminel. (…) nous serons sans pitié lorsqu’un agent se rendra encore coupable de pareilles déviances », a averti Benjamin Hounkpatin. Pour lui, ces pratiques sont des « actes crapuleux » qui mettent en danger la vie et des Béninois et de tous ceux qui font confiance au système sanitaire en venant se prêter au test de dépistage afin de pouvoir voyager. Les auteurs de ces comportements déviants « d’une gravité extrême », poursuit le ministre, exposent leurs vies, celles de leurs collègues et familles. « Je voudrais vous rappeler qu’il y aura une tolérance zéro vis-à-vis de ces comportements. Nous n’admettrons pas que les efforts que nous faisons de jour comme de nuit soient sapés par ces indélicats », a prévenu l’autorité ministérielle. Tout en profitant de l’occasion, elle a annoncé à ses collaborateurs et collègues qu’une stratégie corsée est mise en place pour identifier les agents indélicats. « Nous avons la destinée des vies de nos compatriotes et nous n’avons pas le droit de trahir l’espoir qu’ils ont placé en nous », a-t-il déclaré. Pour finir, il a fait savoir que la délivrance de faux tests Covid-19 est une infraction pénale passible de 1 à 3 ans d’emprisonnement ferme. Outre les sanctions pénales, des sanctions disciplinaires et administratives seront infligées aux auteurs de ces pratiques.

 

Léonce Adjévi

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here