Home ACTUALITE Démolition des bâtiments Kis et Hassan II à l’Uac:Le gouvernement privilégie la...

Démolition des bâtiments Kis et Hassan II à l’Uac:Le gouvernement privilégie la sécurité des étudiants

0
93

Deux bâtiments ne feront plus bientôt partie des résidences universitaires du campus d’Abomey-Calavi. Il s’agit de Kis et Hassan II. La séance ordinaire du Conseil des ministres du mercredi 16 juin 2021 a marqué son accord pour leur démolition. La décision visant à sécuriser les étudiants et usagers de ce haut lieu de savoir, découle des recommandations d’un rapport d’expertise.

Dans quelques jours, les bâtiments Kim Il Sung (Kis) et Hassan II du campus d’Abomey-Calavi seront de vieux souvenirs car ayant vécu. Mises en observation depuis des années par les autorités en charge des œuvres universitaires et sociales, car n’offrant plus de garanties optimales d’habitabilité, ces résidences universitaires seront démolies. C’est la décision prise par le gouvernement en Conseil des ministres hier. Plusieurs faiblesses notées au niveau de ces deux bâtiments ont concouru à la prise de cette mesure. Pour ce qui est du bâtiment portant le nom de l’ancien président de la Corée du Nord, Kim Il Sung (Kis), le cabinet d’ingénieurs conseils mandaté dans le cadre des solutions envisagées pour résoudre les difficultés d’hébergement des étudiants a relevé de sérieuses dégradations. C’est au regard de ces faiblesses que le rapport d’expertise a recommandé la démolition de l’infrastructure et la construction d’un autre immeuble. Selon les experts commis, cette solution est moins onéreuse qu’une réfection de l’existant. S’agissant du bâtiment offert par l’ancien roi du Maroc, Hassan II, le même rapport fait remarquer qu’il ne présente pas de dégradations apparentes à celles de Kis mais il est en proie à un phénomène vibratoire de plus en plus croissant qui ne permet pas son occupation. Priorisant donc la sécurité des étudiants et usagers du campus, le président Patrice Talon et ses ministres ont décidé de suivre les recommandations des experts du cabinet. Raison pour laquelle ils ont approuvé la démolition des deux bâtiments.

De nouvelles résidences en gestation

Les étudiants n’ont pas de craintes à avoir sur le sort des résidents ou de la capacité d’hébergement de l’Université d’Abomey-Calavi. Connaissant désormais la marque de fabrique du régime en place, ce sera une occasion pour le gouvernement Talon de marquer encore plus positivement l’Uac qui n’a pas encore bénéficié de résidences depuis avril 2016. Au-delà des bâtiments Kis et Hassan II qui seront démolis, la démarche d’inventaire des résidences universitaires entreprise par le gouvernement va s’étendra progressivement à tous les campus universitaires publics, afin de s’assurer qu’ils conviennent toujours aux meilleures conditions d’habitabilité, informe le compte rendu du Conseil des ministres.

Serge Adanlao

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here