En prélude à la fête professionnelle de la diplomatie russe qui se célèbre chaque 10 février depuis 2002, l’Ambassadeur de la Russie près le Bénin s’est entretenu lundi 8 février 2021 avec la presse béninoise. Au menu, le vaccin  Sputnik V,  le cas Navalny, les relations russo-américaines et les relations bénino-russes.

L’Ambassadeur Igor Evdokimov était entouré à l’occasion de son attaché à la presse, Vladimir Sernov, et celui attaché à la culture et l’éducation Evgenii Shubin. Il a rappelé que les relations entre le Bénin et la Russie sont au beau fixe. L’exemple patent de ce succès, est la soixantaine de bourses d’Etat que la Russie offre aux étudiants béninois chaque année. Mais comme on peut s’en douter, le Covid-19 a occupé une bonne place dans cet entretien. L’Ambassadeur russe n’a pas manqué de faire l’éloge du vaccin russe contre la pandémie. Dans la lutte contre la pandémie Covid-19, a-t-il rappelé, les  données publiées par la revue scientifique, « The Lancet », montrent non seulement que le Sputnik V est le premier vaccin enregistré au monde, mais qu’il est aussi l’un des meilleurs, et protège entièrement contre les cas graves de Covid-19. Selon lui, Sputnik V est l’un des trois vaccins au monde avec une efficacité supérieure à 90%, mais il surpasse ces derniers en termes de sécurité et de facilité de transport, puisqu’il est stocké à une température de +2 à +8 degrés, et son coût est plus abordable. Sputnik V est un vaccin pour toute l’humanité. Selon Igor Evdokimov, il est évident que le monde actuel secoué par de nombreuses turbulences de toutes sortes qui exigent des diplomates un travail acharné, afin de préserver la paix et la stabilité, de mettre fin aux conflits armés, trouver des solutions communes pour les crises humanitaires et sécuritaires. C’est pourquoi la « diplomatie russe mène aujourd’hui une action indépendante et multisectorielle et s’efforce de réduire la tension internationale, de renforcer les initiatives juridiques et démocratiques dans la communication interétatique, afin de contribuer au maintien de la sécurité régionale et mondiale dans toutes les dimensions », a-t-il ajouté.

 

Wilfrid Noubadan

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here