Un étudiant, un surveillant et trois agents de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature  de l’Université d’Abomey-Calavi sont accusés de tentative de corruption et de complicité et mis en garde en vue pour avoir falsifier des notes. Selon Frissons Radio, l’étudiant aurait versé  une somme de 400.000 francs Cfa au surveillant de salle en échange de ses services pour falsifier ses notes. Le surveillant, afin de mieux faire le travail, a fait appel aux compétences d’un agent de l’Enam qui a accès aux relevés de notes et à la délibération. Ce dernier va, à son tour, solliciter l’aide de l’un de ses collègues afin de mener à bien l’opération. Mais malheureusement, la falsification des notes de l’étudiant sera un échec et les quatre individus impliqués seront interpellés et conduits en justice. Après la décision du procureur près le tribunal de première instance de deuxième classe  d’Abomey-Calavi, le mardi 23 novembre 2021, les trois agents de l’Enam et l’étudiant se retrouvent en prison et attendent d’être jugés le 09 décembre 2021.

Gaël Djoh (Stag) 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here