Les populations vaccinées contre le Covid-19 n’ont pas de soucis à se faire s’agissant des effets secondaires qui pourraient être plus importants après la deuxième injection. Dans une note d’information du Ministère de la santé et de l’Organisation mondiale de la santé (Oms), des assurances leur sont données. « Cela montre que la défense immunitaire de votre corps est en train de se renforcer, et ces effets devraient disparaître au bout de quelques jours », précise la note qui recommande tout de même de consulter un médecin si lesdits effets s’aggravent ou n’ont pas disparu après quelques jours.

Quels avantages y a-t-il à se faire vacciner contre la Covid-19 ?

 

Les vaccins contre la Covid-19 vous protègent contre les formes graves de la maladie, les hospitalisations et les risques de décès, en aidant l’organisme à développer une immunité. Ils peuvent également aider à réduire la propagation interhumaine du virus, de sorte que le choix d’une personne de se faire vacciner pourrait sauver beaucoup plus de vies. Les vaccins contre la Covid-19 sont un outil essentiel pour mettre un terme à la pandémie et aider les sociétés à reprendre une vie normale. Les campagnes de vaccination de masse devraient également servir à faire baisser la pression exercée sur les agents de santé et les hôpitaux, en leur donnant la possibilité de prendre soin des patients atteints d’autres maladies. L’Oms vous recommande de vous faire vacciner contre la Covid-19 dès que vous en avez l’occasion.

 

En quoi la vaccination est-elle importante, si je pratique au quotidien les gestes barrières ?

La vaccination est importante afin de : se protéger soi-même : le bénéfice attendu du vaccin est d’abord individuel ; la personne vaccinée est protégée contre la maladie en cas de contact avec le virus ; le vaccin permet d’éviter d’être malade ou de réduire la gravité de la maladie ; protéger les autres : le bénéfice attendu du vaccin est collectif, pour la personne vaccinée et les personnes qu’elle rencontre ; maîtriser la propagation de la Covid-19 au niveau du pays : le vaccin permet aux personnes vaccinées d’être moins à risque de contracter la Covid-19 et si une très grande partie de la population est vaccinée, le virus circule moins dans la population ; il s’agit d’un enjeu de solidarité au bénéfice de tous.

 

Pourquoi le Bénin s’est-il engagé à faire vacciner la population contre la Covid-19 malgré le nombre peu élevé de cas et le faible taux de décès dû à la maladie ?

Comparé à beaucoup de pays dans le monde, le Bénin a enregistré moins de décès parmi les personnes infectées par le virus de la Covid-19. Cependant, ces derniers mois, la Covid-19 devient de plus en plus mortelle dans le monde entier et le Bénin n’est pas épargné. Le nombre de contamination a été multiplié par deux comparé à l’année 2020 et les personnes aussi bien jeunes qu’âgées en meurent. Raison pour laquelle, Nous, devons tous agir pour revoir cette tendance à la baisse et espérer un retour à la vie normale. Et la vaccination est l’un des moyens sûrs, en plus des gestes barrières, pour y parvenir. Pour rappel, la vaccination au Bénin est sûre, efficace et gratuite.

 

Les vaccins contre la Covid-19 sont-ils efficaces ?

Oui. Les données disponibles issues des essais cliniques et celles provenant d’une utilisation dans des conditions de vie réelle indiquent que les vaccins contre la Covid-19 sont très efficaces et offrent une protection contre les formes graves de la Covid-19 et les décès dus à cette maladie. L’une des priorités essentielles de l’Oms est de garantir l’innocuité et la qualité de tous les vaccins. L’Organisation mondiale de la santé travaille en étroite collaboration avec les autorités nationales pour veiller à ce que des normes et des critères mondiaux soient élaborés et mis en œuvre pour évaluer la qualité, l’innocuité et l’efficacité des vaccins.

 

Les personnes vaccinées sont-elles exposées aux effets secondaires néfastes indiqués sous d’autres cieux par rapport à ces vaccins ?

Comme tout vaccin, les vaccins contre la Covid-19 peuvent provoquer des effets secondaires, même si de nombreuses personnes n’en ressentent aucun. Dans la majorité des cas, ces effets secondaires sont mineurs et de courte durée. Les effets secondaires peuvent comprendre une douleur au point d’injection, de la fatigue, de la fièvre, des frissons, des nausées ou des maux de tête. Les manifestations post vaccinales graves sont extrêmement rares. Pour les vaccins contre la Covid-19 qui nécessitent deux injections, les effets secondaires de la deuxième injection peuvent être plus importants que les manifestations indésirables observées après la première dose. Cela montre que la défense immunitaire de votre corps est en train de se renforcer, et ces effets devraient disparaître au bout de quelques jours. Veuillez consulter votre médecin si les effets secondaires s’aggravent ou n’ont pas disparu après quelques jours. Il est prouvé que les vaccins contre la Covid-19 réduisent considérablement le risque de développer une forme grave de la maladie et de décéder des suites d’une infection par le virus.

 

Quelles sont les dispositions prises par le gouvernement du Bénin en cas de survenue d’effets secondaires graves ?

Le gouvernement du Bénin à travers le Ministère de la santé a mis en place, un système de surveillance et de prise en charge des effets indésirables qui pourraient survenir à l’issue de la vaccination. En cas de survenue d’effets indésirables, les cas sont référés vers les centres hospitaliers sélectionnés et sont pris en charge. Par ailleurs, les agents de santé sur tous les sites de vaccinations ont été formés et équipés en vue de réagir rapidement aux cas éventuels d’effets secondaires.

 

Quelles sont les catégories de personnes qui peuvent se faire vacciner ?

La cible de vaccination contre la Covid-19 a été élargie. En effet, tout citoyen âgé de 18 ans et plus peut se faire vacciner gratuitement contre la Covid-19. Il est toutefois important de noter que les agents de santé, les personnes âgées de plus de 60 ans et les personnes présentant des comorbidités (asthme, diabète, hypertension…) restent des cibles prioritaires compte tenu de leur vulnérabilité face aux formes graves de la maladie. En effet, le personnel de santé est plus à risque car en contact fréquent avec les personnes infectées. En Octobre 2020, le Bénin a enregistré 150 agents de santé contaminés par la Covid-19 durant l’exercice de leur fonction. Fort heureusement aucun décès n’a été enregistré, car les cas ont été diagnostiqués et traités à temps. Les personnes atteintes d’une comorbidité c’est-à-dire de maladies telles que l’hypertension artérielle, l’asthme, le diabète, la drépanocytose, l’obésité sont plus vulnérables aux formes graves de la maladie. Au Bénin près de 82% des personnes décédées avaient au moins une comorbidité. Les personnes âgées de plus de 60 ans sont également à risque de contracter les formes graves de la maladie car le risque augmente avec l’âge. Au Bénin, plus de la moitié des personnes décédées des suites de la Covid-19 sont des personnes de cette tranche d’âge.

 

Quelles sont les démarches à suivre pour se faire vacciner contre la Covid-19 si je réside au Bénin ?

Des centres de vaccinations ont été identifiés dans les arrondissements et communes pour recevoir les personnes cibles dans les 12 départements. Pour bénéficier gratuitement de la vaccination, il suffit de vous rendre dans l’un des centres pour vous inscrire. Deux doses de vaccin sont nécessaires pour être protégé contre la Covid-19. Vous recevrez un rendez-vous pour l’administration de la deuxième dose.

 

Une personne ayant déjà contracté la Covid-19, a-t-elle besoin de se faire vacciner ?

OUI. La vaccination est indiquée même pour les personnes ayant déjà contracté le virus de la Covid-19. L’immunité conférée par la vaccination est plus sûre que celle confère par les maladies. En effet, certaines personnes déjà ayant développé la maladie du Coronavirus ont été contaminées à nouveau et par conséquent refait la maladie.

 

Quand doit-on revenir pour l’administration de la deuxième dose de vaccin ?

Suite à l’administration de la première dose du vaccin contre la Covid-19, la date de la deuxième dose de vaccination est indiquée dans le carnet de vaccination. En ce qui concerne le vaccin Covishield (AstraZeneca) l’administration de la deuxième dose se situe entre huit (08) et douze (12) semaines. En ce qui concerne le vaccin Sinovac, l’administration de la seconde dose se fait après quatre (04) semaines à compter de la date de l’administration de la première dose. Pour ce faire, la personne à vacciner doit se rendre sur le même site de vaccination. Il est important de bien conserver votre carte de vaccination. Les vaccins contre la Covid-19 sont efficaces pour prévenir les formes graves de la maladie et les décès. Mais étant donné qu’ils ont été mis au point au cours des derniers mois seulement, il est encore trop tôt pour connaître avec exactitude, la durée de la protection que ces vaccins offrent. Les études sont toujours en cours pour déterminer la durée de la protection vaccinale. Il sera répondu à cette question, ainsi qu’à d’autres, au cours des prochains mois, au fur et à mesure de l’avancée des études réalisées.

 

Est-on dispensé des gestes barrières une fois vacciné ?

Non. Nous devrons continuer à porter des masques, à respecter la distanciation physique et à nous laver les mains fréquemment. Même vacciné, une personne peut être porteuse du virus. Afin de protéger ceux qui ne sont pas encore vaccinés et pourraient contracter des formes graves de la maladie, et pour limiter la propagation du virus, nous devons donc continuer à respecter les gestes barrière. Il faudra beaucoup de temps pour produire un nombre suffisant de doses vaccinales et les distribuer d’une manière suffisamment élargie pour arrêter la propagation du virus et, même à ce stade-là, on estime que plus des deux tiers (environ 60%) de la population devront être vaccinés avant de parvenir à une immunité collective.

 

Après avoir été vacciné, peut-on encore contracter la Covid-19 ?

Il faut généralement quelques semaines après la vaccination pour que l’organisme développe une immunité ; il est donc possible que vous soyez infecté(e) juste avant ou peu après la vaccination, puis que vous tombiez malade parce que le vaccin n’a pas eu suffisamment de temps pour vous fournir une protection. Les populations doivent continuer à appliquer les mesures barrières éprouvées comme le lavage ou le nettoyage régulier des mains, le port du masque et la pratique de la distanciation physique pour réduire la transmission du virus.

 

Pourquoi le test Pcr est encore exigé aux frontières (terrestres et aériennes) même aux personnes vaccinées contre la Covid-19 ?

Le virus subit des mutations et on rencontre de nouveaux variants. Le test de dépistage de la Covid-19 est indispensable avant toute entrée et déplacement hors des frontières du Bénin afin de se rassurer que le voyageur n’a pas été en contact avec un variant pour lequel, le vaccin reçu a une efficacité limitée. Au stade actuel, la durée de protection du vaccin n’est pas bien maîtrisée et la majorité des pays dans le monde entier, exige encore les tests Pcr à l’entrée de leur pays. Il faut rappeler qu’en dehors des conditions de voyage, le test Pcr se fait dorénavant sur prescription médicale sur décision du Ministère de la santé à travers la note de service N° 0471-2021/Ms/Dc/Sgm/Dnsp/Sp en date du 11 mai 2021 adressée aux acteurs de la pyramide sanitaire.

 

Source : Ministère de la santé/Oms

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here