Déjà réduite à 82 députés suite au décès de Alidou Démonlé Moko, suppléant de Alassane Seïdou, la 8ème législature va se retrouver à 81 députés. Mariam Chabi Talata, première Vice-présidente de l’institution parlementaire, est la suppléante du ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia. Son élection et sa prestation de serment induirait la vacance du poste de première Vice-présidence de l’Assemblée nationale. Dans ce cas, il y est pourvu exactement dans les mêmes conditions que l’élection du bureau de l’Assemblée nationale qui est organisée par l’article 15 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Mais puisque ce poste était par principe réservé à l’Union progressiste (Up), cette formation politique proposera certainement quelqu’un d’autre à ce poste. Cependant, il n’est pas exclu que les deux groupes parlementaires étant des groupes de la mouvance présidentielle, qu’il y ait des accords politiques qui permettent au Bloc républicain de récupérer le poste de la première Vice-présidence de l’Assemblée nationale dans son escarcelle. Elue suppléante sur la liste de l’Union progressiste aux Législatives de 2019, l’actuelle première Vice-présidente de l’Assemblée nationale a fait son entrée au Parlement suite à la démission de Sacca Lafia, actuel ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique qui a préféré le gouvernement au Parlement.

 

Odi I. Aïtchédji

 

 

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here