Home POLITIQUE Electricité:La modernisation du réseau de distribution  enclenchée

Electricité:La modernisation du réseau de distribution  enclenchée

0
1999

En partenariat avec le Millenium challenge account, le gouvernement vient de lancer un vaste projet de modernisation des infrastructures de distribution d’électricité. La semaine écoulée, le ministre de l’Energie, Jean-Claude Houssou, a effectué une descente sur les différents sites de réhabilitation et d’extension du réseau de distribution de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) à Cotonou et à Abomey-Calavi.

La révolution du système électrique béninois est en marche. C’est ce qu’il convient de retenir après la visite du ministre de l’Energie sur les différents sites du projet « Distribution électricité ». Ce projet du Millenium challenge account vise à moderniser les infrastructures de distribution afin d’étendre la capacité du réseau à s’adapter à la croissance future, améliorer sa fiabilité et réduire les pertes et coupures d’électricité. Jean-Claude Houssou, lors de son périple, la semaine écoulée, s’est rendu successivement à la « Base vie cegelec » à Akpakpa Abattoir, au « Poste croix rouge » à Akpakpa Ayélawadjè, au « Poste Gbèdjromèdé », sur le chantier du « Dispatching », sur le site de Fidjossè, à la « Base vie Eiffage » à Gondouana et sur le site de l’Asecna. L’autorité ministérielle a été séduite par le lourd  investissement qui a été fait dans l’acquisition de matériels. Elle s’est aussi réjouie du bon déroulement des travaux de construction du Dispatching à Abomey-Calavi qui est une infrastructure modèle visant la surveillance et le contrôle du réseau de distribution et la collecte des données en temps réel. Pour Jean-Claude Houssou, c’est la première fois que le Bénin se dote d’un tel Centre national de contrôle. « C’est quelque chose d’historique et qui nous manquait depuis toujours. Quand il y a une panne, c’est à tâtons qu’on recherche la localisation pour pouvoir la traiter. Avec cette infrastructure moderne, on pourra identifier les zones en défection », a indiqué le ministre. Le numéro 1 de l’énergie au Bénin a aussi confié que des infrastructures de ce type seront également réalisées dans d’autres localités du pays, notamment Bohicon, Parakou et Djougou. « A terme, l’objectif est d’avoir un système électrique robuste qui puisse répondre aux enjeux d’aujourd’hui et de demain », a-t-il fait savoir.

 

Les 55 postes de distribution au plan national reliés

 

Grâce au projet en cours d’exécution, un bâtiment sera érigé à Akassato dans la Commune d’Abomey-Calavi. Le centre que va abriter ledit bâtiment va relier les 55 postes de distribution au plan national. « Mcc qui est une agence du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique est fière d’être le partenaire du gouvernement du Bénin dans ce noble objectif », a confié le directeur résident du Millennium challenge corporation, Christopher Broughton. Le coordonateur national du Millennium challenge account II a souligné pour sa part, l’importance du programme intégré pour le système électrique. « C’est un élément très important pour le système électrique national puis qu’il permettra non seulement de piloter et de commander à distance le réseau électrique mais aussi de s’assurer que le réseau électrique fonctionne à merveille, de localiser en temps réel, les lieux où il y aura des pannes, de pouvoir sécuriser et d’intervenir rapidement en réduisant au besoin le nombre de populations impactées par la coupure et pouvoir les réalimenter immédiatement », a laissé entendre Gabriel Dégbègni. Pour le maire d’Abomey-Calavi, Angelo Ahouandjinou, c’est le départ d’un développement qui vient ainsi d’être amorcé grâce au gouvernement du président Patrice Talon et à Mca-Bénin II car « les baisses de tension seront désormais conjuguées au passé ». Toutes les conditions sont réunies pour le démarrage des travaux des lignes électriques subdivisées en trois lots : A, B et C. La visite du lot B effectuée par le ministre Jean-Claude Houssou permet de s’en rendre compte. D’ici fin 2021, toutes ces infrastructures en construction seront opérationnelles au grand bonheur des Béninois. La durée d’exécution des travaux est de 548 jours soit  environ un an et demi.

 

Joël Samson Bossou

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here