En pleine séance d’entraînement sur l’esplanade du stade de l’amitié :Une jeune espoir béninoise du roller accidentée

0
617




La meilleure athlète chez les juniors lors du dernier championnat d’Afrique de roller (4 médailles d’or), la Béninoise Raoudath Demba , passe depuis ce lundi 12 mars des moments difficiles après s’être fait ramasser par une moto sur l’esplanade du stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou. À seulement 13 ans, cette talentueuse athlète est désormais plâtrée au pied droit après une fracture du tibia. En effet, elle était à sa séance d’entraînement personnelle quand elle a été ramassée par une moto qui roulait à vive allure. Conduite immédiatement à l’hôpital de zone de Mènontin, elle a été évacuée ensuite à la clinique Sainte Anne d’Afrique sur instruction du président de la Confédération africaine de roller sport, Nathanaël Koty. Elle y est restée toute la nuit du lundi en soins intensifs et le résultat des examens a révélé une fracture de la jambe droite. Son indisponibilité est de trois mois. Dans le rang des pratiquants, c’est le choc. C’est le cas du jeune patineur Modeste Anato retrouvé sur les lieux ce mardi. « Ça m’a fait très mal de voir la petite dans cet état. La circulation dans le stade doit être revue car à chaque entraînement il y a toujours des scènes comme ça qui se produisent. Et malgré que nous fassions des délimitations en mettant des barrières, il y a des individus indélicats qui les forcent. Voilà maintenant cette petite qui a un grand avenir dans le roller, vient d’être victime de l’imprudence de ces chauffards. C’est vraiment triste. L’esplanade du stade n’est pas le lieu approprié pour faire le roller. Mais comme nous ne disposons pas de salle de sport pour le roller, nous sommes obligés de faire avec. Beaucoup de courage à Raoudath et ses parents », a-t-il confié. La Fédération béninoise de roller sport à travers son vice-président, Franklin Ahounou, reconnait avoir été contacté par le directeur général de l’Office de gestion des stades du Bénin (Ogsb) pour renforcer les dispositions sécuritaires sur le lieu d’entraînement. Il a rassuré le peuple béninois et les fanatiques du roller que la Fédération trouvera les stratégies nécessaires pour sécuriser les athlètes qui s’entraînent en dehors des heures réglementaires. A noter que Raoudath Demba Diallo est une athlète très ambitieuse. « Mon rêve c’est de réussir dans le roller. Je veux devenir la championne du monde en roller. Personne ne doit me battre en junior comme en senior. Mon prochain défi c’est de ramener la médaille d’or des Jeux olympiques de la jeunesse de 2018 au Bénin », avait-elle laissé entendre sur Océan Fm il y a quelques jours. Un rêve à oublier ?

Un casse-tête pour la Fédération

De toutes les façons, c’est un véritable casse-tête pour la Fédération puisque l’athlète dont il est question prépare pour la saison en cours plusieurs compétitions internationales à savoir le championnat du monde de roller en juillet aux Pays-Bas, lequel championnat lui permettra de décrocher sa qualification aux Jeux olympiques de la jeunesse qui auront lieu en septembre prochain ; le championnat d’Afrique de roller de vitesse en septembre en Égypte et le championnat de l’Ufoars en août à Abidjan (Côte d’Ivoire).

Corneille Gohonou

LAISSER UN COMMENTAIRE