Enseignement supérieur : Les établissements privés mis en garde contre les publicités mensongères

0
672




Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a initié lundi 14 mai 2018 une séance d’information et de sensibilisation à l’endroit des promoteurs d’établissements privés d’enseignement supérieur. Au menu des échanges, les dispositions prises par gouvernement visant à mettre fin aux annonces et publicités mensongères des instituts et universités privées sur les prestations qu’ils donnent aux enfants dans leurs établissements. Le gouvernement exige dorénavant que les promoteurs d’établissement mettent clairement sur leurs affiches publicitaires qu’ils forment à la licence et au master. Les informations abusives sur les prestations et les usurpations de titres, c’est-à-dire des instituts qui se font passer pour des universités n’auront plus droit de cité, selon la nouvelle mesure du gouvernement.

Par ailleurs, les établissements ont jusqu’au mercredi 16 mai 2018 pour se conformer, en apportant des corrections appropriées aux affiches publicitaires. Tout contrevenant est passible d’une amende allant de 500 000 à 100 millions de francs Cfa et d’une privation de liberté qui va, selon les cas, de trois mois à cinq ans d’emprisonnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE