Le Bénin disposera d’ici 2023,  de 30 lycées techniques agricoles modernes qui accueilleront  48.000 apprenants afin de former des exploitants agricoles de type nouveau. C’est l’un des engagements pris vendredi   26 mars 2021, lors du lancement de sa campagne par le président Patrice Talon. S’ajouteront alors, 7 écoles des métiers de référence dans les domaines de l’énergie, du numérique, des bâtiments et des travaux publics, de l’automobile et des équipements industriels, de l’eau et de l’assainissement, des industries du bois et de l’aluminium, du tourisme-hôtellerie-restauration. Ces dernières celles-ci vont accueillir 8.400 apprenants en vue de doter l’économie béninoise d’ouvriers, et  de techniciens qualifiés et compétents pour l’émergence des entreprises. Par ailleurs, 17 lycées techniques seront rénovés et équipés dans les secteurs de l’énergie, du numérique, du cadre de vie, des  infrastructures, des transports et du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration. «Ces lycées accueilleront un total de 25.500 apprenants qui seront formés sur des compétences pointues de leur métier et cela permettra d’obtenir un taux d’insertion élevé des formés sur le marché de l’emploi», a ajouté le chef de l’Etat sortant.  Pour l’atteinte de cet objectif, il est prévu un nouveau mode de pilotage du système et de gestion des établissements de formation avec l’implication effective des acteurs du monde économique et de celui professionnel.

 

Wilfrid Noubadan

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here